Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Votre meilleur souvenir au stade, c’était quoi?

Urgence sanitaire oblige, nous voila privés de baseball. Cependant, ce n’est pas une raison pour déprimer et se laisser aller. Le baseball existe toujours, il attend juste le feu vert des grands boss de la planète pour reprendre ses droits.

Comme on ne peut pas trop savoir ce qui va se passer par la suite, occupons-nous de ce qui s’est déjà passé. Fermez les yeux un instant et pensez à votre plus beau souvenir en tant que partisan au stade. Alors, c’était quoi?

Vladimir Guerrero Jr. comme à la maison

Vous êtes probablement nombreux, chers lecteurs de Passion MLB, à vous être rendus un moment ou l’autre de votre vie dans un des stades de la MLB. Moment magique en soit, l’entrée dans un stade et l’apparition du terrain devant vous au moment ou vous pénétrez dans votre aile est un moment inoubliable. Ceux qui l’ont déjà vécu savent de quoi je parle. À chaque fois ça fait le même effet, même 20 ans plus tard.

Publicité

Un moment magique et un souvenir inoubliable peut aussi porter le nom d’un joueur.

Si je vous dit : Vladimir Guerrero Jr., walk off et Montréal, vous devez savoir de quoi je parle.

Si ce match, même hors-concours, était votre premier au stade, avouez que ça laisse un bon souvenir.

Un précieux moment en famille ou un fait de jeu?

Un meilleur souvenir, ça peut être aussi une rencontre avec son joueur préféré ou avec une méga star, un autographe, un balle attrapée en plein vol ou simplement avoir partagé cela avec votre meilleur ami, votre famille.

Avec un peu de chance, vous avez peut être pu assister à un fait rare ou mieux encore, une page d’histoire : un match sans point ni coup sûr, un match parfait, un joueur qui claque quatre circuit dans le même match, le premier match d’un joueur qui est maintenant un Mike Trout ou un Clayton Kershaw, un match de séries, un match de la Série mondiale, un Match des étoiles.

Chaque fois qu’on met un pied dans un stade de baseball, il peut se passer quelque chose, et il n’est jamais exclu qu’on puisse assister à une page d’histoire.

Publicité

J’ai eu la chance d’en voir des matchs au stade. Entre mon premier à Atlanta dans les années 90 et mon dernier à Toronto l’été dernier, je n’aurais pas assez de doigts pour compter les bons moments dont j’ai été témoin.

J’ai vu Greg Maddux lancer un shutout en moins de deux heures à Atlanta, j’ai vu Barry Bonds frapper un circuit en séries en 2002, toujours face aux Braves. J’ai vu Vladimir Guerrero senior retirer un coureur des White Sox au marbre depuis le champ droit sur un relai canon, un match que les Sox remporteront sur un walk off HR de Jim Thome en 15e manche!

J’ai assisté au premier at bat en carrière de Buster Posey ; c’était un 11 septembre 2009 face aux Dodgers de Los Angeles.

J’ai rencontré mon idole Roberto Alomar, j’ai emmené mon frère au stade, j’ai eu droit à ma balle. Deux énormes moments dans ma vie aussi.

Un de mes plus beau souvenir est d’avoir pu passer une semaine d’été 2014 à Minneapolis, la semaine du All-Star Game.

C’était juste magique. Le gratin du baseball était tout à moi. J’ai croisé Hank Aaron, vu le trophée de la Série mondiale, j’ai pu assister au match des célébrités, des futures stars. J’ai vu le défilé des joueurs dans les rues de la ville, j’ai assisté au concours de circuits et au Match de étoiles avec en prime, un passage sur le Jumbotron du Target Field.

Publicité

Et vous alors, c’était quoi?