Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tommy Pham aussi dans l’incertitude

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour les sportifs. Si les amateurs en prennent pour leur rhume (sans faire de mauvais jeu de mots) depuis l’arrêt complet des grands sports majeurs aux quatre coins du globe, les athlètes, eux aussi, subissent de grandes répercussions.

C’est le cas du nouveau voltigeur des Padres de San Diego, Tommy Pham, qui doit jongler dans l’incertitude de ne pas être payé au cours des prochaines semaines, voire des prochains mois.

Publicité

Évidemment, comme athlète professionnel, les chances d’avoir un coussin, un bas de laine, sont plus grandes. Les dépenses sont toutefois aussi plus grandes. Quelques heures après avoir signé son contrat d’une saison d’une valeur de 7.9 millions de dollars, il s’est offert une toute nouvelle voiture. Une Bentley noire pour la modique somme de 300 000$.

Pham ne s’attendait pas, quelques semaines plus tard, à se demander s’il serait payé pour les services rendus comme athlète professionnel.

« Je ne sais même pas si un seul d’entre nous sera payé », plaide-t-il.

Il y a fort à parier que l’Association des joueurs et les dirigeants du baseball majeur vont se rencontrer dans les prochaines semaines pour discuter des prochaines étapes quant à l’avenir de la saison 2020.

Publicité

Pour l’instant, elle ne s’amorcera pas avant le 9 avril. Les prévisions du Center for Disease Control et Prevention sont beaucoup plus alarmistes. On parle de juin tout au mieux.

« Je veux seulement jouer au baseball. C’est tout ce que je veux. Les gens oublient souvent cela, à quel point notre amour pour le baseball est inconditionnel », a-t-il expliqué à Bob Nightendale du USA TODAY.

Montant forfaitaire

Jusqu’au 9 avril, l’Association des joueurs fournira un moment forfaitaire de 1 100$ pour chaque joueur. Par la suite, les équipes devraient être en mesure d’acquitter les salaires des joueurs. Comme le coronavirus évolue très rapidement, il est impossible de savoir ce qui adviendra après le 9 avril.

Pham déplore toujours le fait que les joueurs de baseball ne sont pas payés au détriment des joueurs dans les autres sports majeurs.

Publicité

« J’ai des amis qui jouent dans la LNH, dans la NBA et ils sont payés présentement. Le baseball est le sport qui génère le plus de revenus et nous n’avons rien? C’est très difficile », admet Pham.

Personne ne sait ce qui adviendra au cours des prochaines semaines, mais Pham espère que le tout s’arrangera le plus rapidement possible.

« Je pensais que c’était un virus comme la grippe, l’hépatite ou quelque chose qui se guérit facilement. Là, nous sommes vraiment décimés par ce virus. En plus de ne pas être payé, la bourse m’a fait perdre plus de 92 000$, lundi seulement. J’espère que cela va se régler rapidement. Je n’ai aucun problème à jouer jusqu’en octobre et de faire une Série mondiale en terrain neutre par la suite. On va trouver une solution, mais je veux jouer le plus rapidement possible », réitère le voltigeur de 32 ans.