Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Portrait 2020 : Angels de Los Angeles

Passion MLB est là afin de mettre la table en vue de la saison 2020. Toutes les équipes seront analysées par notre équipe d’ici le début de la saison. Quelles sont les chances des différentes équipes de bien performer? Quels joueurs feront la différence?

Au menu aujourd’hui : les Angels de Los Angeles

Publicité

Compte tenu des attentes élevées, les Angels ont encore une fois déçu en 2019. Ils n’ont pu faire mieux qu’une peu reluisante fiche de 72-90. C’est une autre saison gâchée dans la carrière du meilleur joueur du baseball, Mike Trout.

Dans une saison teintée par la blessure de Shoei Ohtani, qui a subi l’intervention Tommy John, et la mort tragique du lanceur Tyler Skaggs, les partisans de Los Angeles ont été grandement éprouvés.

Ajouts et départs

Le joueur de position le plus convoité cet hiver était sans aucun doute Anthony Rendon. L’un des principaux artisans de la conquête de la dernière Série mondiale, il a choisi de profiter de son autonomie pour se joindre à la formation californienne.

Sur un autre plan, malgré l’échec pour Gerrit Cole, on est venu renforcer la plus grande faiblesse des Angels avec l’ajout des partants Julio Teheran et Dylan Bundy.

L’acquisition qui pourrait faire la plus grande différence n’est pas sur le terrain, mais plutôt sur le banc avec l’arrivée de Joe Maddon comme gérant. Le seul départ notable est celui de Kole Calhoun, qui a paraphé une entente avec les Diamondbacks de l’Arizona.

Publicité

Forces et faiblesses

L’ajout de Rendon apportera une arme supplémentaire à Trout, Ohtani et Pujols. Ce sera une offensive assez complète qui pourrait donner du fil à retordre aux lanceurs adverses.

Le retour au monticule de Shoei Ohtani sera le bienvenu dans une rotation qui n’a rien d’époustouflant. Malgré tout, en 2020, ce sera encore difficile pour les Angels à ce niveau. La relève n’est guère mieux, alors ils devront marquer beaucoup de points s’ils veulent être dans la course.

À quoi s’attendre pour 2020 ?

Le point positif à noter est que la direction a semblé comprendre que le temps presse et a apporté des changements significatifs qui devraient augurer un avenir meilleur.

La présence en série ou non de la bande à Maddon sera probablement décidée en fonction du rendement des autres formations de la division Ouest. Comment les Astros vont-ils performer après tous les scandales de cet hiver? Les A’s continueront-ils à progresser?

Publicité

Si ce n’est pas cette année, ce n’est que partie remise. Dans un cas comme dans l’autre, le futur est prometteur à L.A. et les partisans pourront bientôt encourager leur équipe en octobre.