Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les foules du baseball post COVID-19

Je regardais un Facebook live sur l’entrepreneuriat en temps de coronavirus avec, notamment, mon boy François Lambert.

Les quatre personnes dans la discussion (François Lambert, Serge Beauchemin, Nicolas Duvernois et Ruth Vachon) cogitaient ensemble sur l’après COVID-19. On y parlait, entre autre, commerce en ligne, restaurant et industrie du divertissement. Cette belle discussion m’a amené à réfléchir quant à l’avenir du baseball lorsque le sport reviendra. Plus particulièrement, aux fameuses foules qui, même avant la crise, faisaient couler beaucoup d’encre.

Publicité

Le baseball, un sport rassembleur

Je pense humblement qu’il n’y a pas meilleur sentiment au monde que celui de se rendre au stade afin de regarder une bonne vieille partie de balle entre amis, bière et hot-dog à la main. Or, est-ce que ce sentiment existera encore dans quelques mois? La question est légitime. 

Sans être alarmiste ou encore futurologue, le monde changera, soyez-en certain. Alors que les rassemblements collectifs ont tous été annulés dernièrement, il y a lieu de se questionner quant à savoir ce qu’ils seront lorsque la crise sera passée. 

Oui, nous avons tous hâte de retrouver une vie dite normale. Aller prendre un verre au bar, aller au gym, avoir des dates Tinder. Cependant, est-ce que la peur de contamination sera présente dans nos esprits? 

Allez-vous être game de vous rendre dans une enceinte sportive par une chaude journée d’été, qu’importe le sport, avec des dizaines de milliers d’autres personnes qui transpireront autour de vous? Plus simple encore, allez-vous être à l’aise de donner un high five à votre voisin inconnu au Rogers Centre après un coup de circuit de Guerrero Jr.?

Publicité
Voyages sportif toronto
Photo: Maxime Trudeau

Est-ce que ce sera toujours une bonne idée pour les gens d’affaires d’amener un client actuel ou potentiel dans un tel événement? Est-ce qu’au stade, vous allez être à l’aise de dire à votre ami de prendre une gorgée ou une bouchée de vos consommations, de piger dans votre sac de maïs soufflé?

Être relié dans l’isolement

Le sport sera toujours consommé. Cependant, il y a matière à réfléchir sur son exploitation. Alors que j’écrivais déjà dans un précédent article quels sont les avantages pour le partisan de baseball de rester chez lui, voilà que la peur vient se pointer le bout du nez sans que l’on s’y attende. Des matchs professionnels peuvent facilement être disputés sans partisans.

Ce phénomène a eu lieu au soccer tout récemment dans le cadre de la Ligue des Champions, qui est une compétition d’envergure. La rencontre Paris Saint-Germain vs Dortmund s’est déroulée devant zéro spectateur au Parc des Princes de Paris et la qualité du spectacle y était. Une victoire retentissante du PSG d’ailleurs!

passionmlb.com-2020-03-20_02-21-34_007548
Votre rédacteur favori lors d’un match du PSG au Parc des Princes. Photo: Maxime Trudeau

C’est peut-être ça l’avenir du sport, en fait. Tous et chacun chez soi à interagir virtuellement avec nos amis qui regardent comme nous la partie. Un genre de réseau social sportif. Les gamers le font depuis belle lurette, ils sont ensemble chacun de leur bord, quoi!

Publicité

Je lance cela comme ça, mais peut-être que le stade de baseball que l’on veut construire au bassin Peel sera d’une trop grande capacité avec ses 30 000 quelques sièges?