Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le repêchage 2020 de la MLB pourrait tout simplement ne pas avoir lieu

Une équipe, ça se construit par la base, soit par les jeunes joueurs. Oui, un DG peut choisir d’autres moyens (comme le marché des agents libres ou des transactions), mais celui du repêchage a fait ses preuves.

Celui de la MLB n’est peut-être pas le plus publicisé, mais il n’en est pas moins important pour autant pour les espoirs du Canada, des États-Unis et de Porto Rico. Quant aux espoirs des autres pays, c’est via le marché des agents libres internationaux qu’ils se trouvent une niche.

Publicité

Dans les deux cas, les jeunes joueurs pourraient ne pas être en mesure de se trouver une équipe. Pourquoi? Parce que la MLB songe à annuler son draft ainsi que sa période des agents libres internationaux.

Est-ce qu’une solution comme dans la LHJMQ (faire le repêchage en ligne) pourrait avoir lieu? Non, puisque le problème dans l’histoire, c’est le fait que les équipes sauveront de l’argent en ne payant pas une quarantaine d’espoirs supplémentaires.

Évidemment, dans de telles conditions, la question à se poser est la suivante : qu’adviendra-t-il des espoirs? Seront-ils simplement repêchés plus tard?

La vraie réponse, on ne la connaît pas. La MLB et la MLBPA négocient à cet effet puisque les équipes, sans leurs revenus, doivent couper dans le gras quelque part.

Publicité

Peu importe ce qui arrivera, ce ne sont pas les espoirs de premier plan qui écoperont au final. Après tout, la crème remonte toujours à la surface…

Non, c’est plutôt pour les Kevin Pillar de ce monde – soit les gars repêchés tard – qu’il faut s’en faire. La MLB ne tiendra pas un repêchage deux fois plus gros en 2021 parce que les équipes ne pourront pas payer tout le monde. Forcément, des espoirs de second plan écoperont quelque part.

Malgré tout, avec sept, huit ou neuf équipes des mineures par organisation, ces équipes-là doivent avoir des joueurs. Sinon, elles ne pourront pas être opérées.

Est-ce que c’est finalement la COVID-19 qui aura eu raison des plusieurs formations de la MiLB? On se souviendra que la ligue contemple l’idée de supprimer plusieurs équipes des mineures

Publicité

Bref, personne ne sait à quoi s’en tenir présentement. Les espoirs ne doivent pas la trouver drôle…

10e manche

  • Évidemment.
  • Un beau geste de Pete Alonso.