Bo Bichette est élogieux envers Nate Pearson

Cette semaine, MLB Pipeline a publié sa liste des 30 meilleurs espoirs pour plusieurs équipes notamment les Blue Jays. Les espoirs sont à la base du succès de chaque équipe. La plupart du temps, les équipes ayant les meilleurs joueurs dans leur filiale sont les équipes qui connaîtront le plus de succès dans les saisons à venir.

Par exemple, si nous regardons les meilleures filiales en 2017 (selon MLB Pipeline), on retrouve les Braves d’Atlanta et les Yankees de New York à titre de numéro un et de numéro deux respectivement. Maintenant, ces deux équipes sont dans les plus dominantes du circuit.

Alors comment se positionnent les Blue Jays en ce moment? On sait qu’en 2019, plusieurs joueurs ont gradué des filiales vers les Majeures, ce qui fait en sorte que leur liste de 30 espoirs est moins profonde qu’avant. Cependant, il y a encore d’excellents joueurs qui vont chercher à percer l’équipe des majeurs dans les prochaines années, en commençant par Nate Pearson.

Publicité

Pearson brille dans les matchs de la ligue des Pamplemousses

Nate Pearson est un grand lanceur droitier et il est l’espoir numéro un des Blue Jays de Toronto et le huitième meilleur de tout le circuit selon MLB Pipeline. Le jeune lanceur de 23 ans est passé du niveau A fort jusqu’au AAA en 2019 et il semble prêt à faire le saut vers les Majeures en 2020.

Jusqu’à maintenant, Pearson et ses balles à 100 mph ont complètement dominé les frappeurs. En trois manches de travail, il n’a toujours pas accordé de coup sûr ou de but sur balles et a retiré pas moins de six frappeurs au bâton.

Il est donc permis de rêver chez les fans des Jays, car Nate Pearson pourrait être le prochain lanceur numéro un dans la rotation. Même Bo Bichette est excité à l’idée de voir Pearson lancer avec les Jays cette saison.

Un Québécois prometteur dans l’organisation

L’organisation des Blue Jays de Toronto ont la réputation de repêcher plus de jeunes Canadiens que n’importe quelle autre équipe de la MLB. Cependant, ce n’est pas par le repêchage, mais bien par une signature comme agent libre qu’Otto Lopez est entré dans les filiales des Blue Jays de Toronto.

Le jeune de 21 ans est né à Santo Domingo en République Dominicaine, mais a grandi à Montréal avant de prendre le chemin du baseball affilié. Il a notamment joué sur l’équipe du Québec ayant remportée la médaille de bronze au Canada Cup en 2014! De plus, il a participé à un match de la ligue des Pamplemousses la semaine dernière, frappant deux doubles.

Otto Lopez est classé comme le 13e meilleur espoir des Blue Jays de Toronto en 2020 après une excellente saison 2019 où il a notamment maintenu une moyenne au bâton de .324 tout en frappant 20 doubles, cinq triples et cinq circuits et en volant 20 buts en 108 matchs dans l’équipe de niveau A des Blue Jays.

Publicité

Son meilleur atout est sans aucun doute sa capacité à faire contact au bâton, qui est évalué à 55 sur l’échelle d’évaluation (50 étant la moyenne dans les Majeures). Donc, s’il peut développer sa puissance, le joueur d’avant-champ pourrait très bien se retrouver avec les Blue Jays dans les prochaines années.

En plus de sa position naturelle à l’arrêt-court, Lopez a vu du temps de jeu au deuxième et troisième but en plus des trois positions au champ extérieur. Cette versatilité pourrait lui permettre d’être un joueur d’utilité exceptionnelle (ou super utility), qui est tant en demande de nos jours dans les équipes des Majeures. Vous pouvez lire sa description (en anglais) sur le site de la MLB en suivant ce lien.

D’autres joueurs à suivre

Dans le reste du top 30, deux autres joueurs (autre que Pearson) se retrouvent aussi sur la liste des top 100 meilleurs espoirs de la MLB selon MLB Pipeline. Jordan Groshans, numéro deux sur la liste des Blue Jays, est un joueur d’arrêt-court et de troisième but avec un excellent coup de bâton qui se retrouve au 75e rang sur le top-100.

De plus, Simeon Woods Richardson, un des lanceurs acquis dans la transaction de Marcus Stroman, se retrouve au 98e rang. Anthony Kay, l’autre lanceur acquis des Mets, se classe au 10e rang sur la liste des Blue Jays.

En outre, on peut retrouver un autre Canadien sur la liste. Dasan Brown, un Ontarien, a seulement 18 ans et est classé 17e. Il est aussi classé comme le joueur le plus rapide de l’organisation.

Au total, on retrouve 13 lanceurs sur la liste des 30 meilleurs espoirs dont cinq dans le top 10. Ensuite, il y a neuf joueurs d’avant-champ, quatre receveurs et quatre voltigeurs. Sur ces 30 joueurs, 10 devraient pouvoir faire leur début en 2020 et cinq en 2021.

Bref, en plus de tous les jeunes joueurs ayant fait le saut vers les Majeures en 2019, les Blue Jays ont une panoplie d’espoirs qui seront prêt à faire un impact avec l’équipe aussi tôt qu’en 2020. L’avenir de l’équipe semble donc très prometteur.

Default image
Corentin Boucher
Alleyop360Attitude Football