Voici comment les Jays ont réussi à signer Hyun-Jin Ryu

Partout tout autour du baseball majeur, tout le monde connait la force des jeunes joueurs de position des Blue Jays de Toronto. Par contre, un besoin criant au poste de lanceur devait être résolu du côté de l’état-major des Jays. Voici un peu comment s’est déroulé l’effet domino pour attirer Ryu dans la Ville-Reine!

Revamper la rotation

Dans l’entre-saison, les Jays ont signé cinq agents libres et ont investi près de 130 millions de dollars en eux. Mais avant tout, les Jays de Toronto ont fait circuler un questionnaire à cinquante membres de l’organisation pour avoir une idée globale des manques de l’équipe. Donc au lieu d’avoir l’opinion de seulement une ou deux têtes fortes qui pourraient influencer les autres, l’équipe de décideurs avaient plusieurs atouts. Évidemment, le problème au monticule était au sommet de la pyramide. Avec la 21e rotation de partants l’an passé, la priorité était facile à adresser.

Publicité

Le plan de Atkins

Le directeur général des Jays y est allé d’un plan et tout le monde a embarqué. La direction a également fait une liste de candidats avec des options de contrat et des possibles options pour des transactions. L’acquisition de Chase Anderson semblait donc essentielle pour mettre en place la reconstruction de la rotation. Bien qu’ils auraient pu attendre de voir s’il allait être racheté, les Jays ont bougé pour accélérer le processus.

C’est ce qu’affirme Shi Davidi dans sa chronique.

Ensuite, les Jays se sont tournés vers Tanner Roark, qui était heureux de voir que les Jays étaient les premiers à s’intéresser à lui, et il a donc signé un contrat de deux ans pour 24 millions de dollars. La relation entre Jake Odorizzi et Charlie Montoyo a failli convaincre le lanceur de se joindre aux Jays, mais il a finalement opté pour rester avec les Twins.

Publicité

Dans le processus, les Jays ont dû se départir de Ben Cherington, qui participait aux discussions, puisque ce dernier a été engagé par les Pirates de Pittsburgh pour devenir leur directeur général.

Plusieurs lanceurs ont signé des contrats ailleurs : Wheeler 118M$ à Philadelphie, Pineda 20M$ au Minessota et Lyles 16M$ au Texas. À Toronto, on voyait que le marché des agents libres serait plus rapide que celui des transactions. Le gros gaucher est donc devenu la priorité.

ryu4
Hyun-Jin Ryu signe avec les Jays de Toronto. – Photo : CHCH.com

Plusieurs discussions avec l’agent Scott Boras ont mené à la signature du lanceur. Il ne se passait pas une seule semaine sans que le DG ne parle avec l’agent vedette. Puis, un jour, Atkins a laissé une note à son groupe :

J’pense que nous venons de signer Ryu!

Huit semaines de réflexion et d’acharnement ont entraîné la signature de Ryu, le 27 décembre 2019, à raison de 80 millions de dollars pour quatre ans, le plus lucratif contrat donné à un lanceur dans l’histoire de l’équipe. Maintenant, la balle est dans son camp, et il devra livrer la marchandise s’il veut que les Jays puissent parvenir à faire les séries.

Default image
Simon Deschamps
Passionné de sport à la limite compulsif. Je suis le baseball presque à la seconde près. Je m'informe, lis et fouille les infos! Écrire a toujours été un rêve, je le réalise enfin!
Alleyop360Attitude Football