Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Trevor Bauer voudrait lancer tous les quatre jours

Trevor Bauer est le type de gars qui n’a pas la langue dans sa poche. Je crois pouvoir dire qu’il en a dans la boîte cranienne car ses propos sont souvent plein de bon sens. Il aime aussi surprendre et aller à l’encontre des idées reçues.

Jouer tous les quatre jours

Bauer a été interrogé sur son avenir et sur l’équipe qui serait susceptible de l’accueillir en fin d’année quand il deviendra agent libre. Il a commencé par dire qu’il veut une équipe qui joue pour gagner et qui met en avant les ressources technologiques lui permettant de progresser en tant que lanceur.

Publicité

Rien de bien surprenant…

Il a aussi une exigence : lancer après trois jours de repos au lieu de quatre comme le font tous les autres lanceurs partant des Majeures.

Publicité

“Ça semble fou seulement parce que personne ne fait cela actuellement. Je suis vraiment convaincu que premièrement, je peux le faire. Deuxièmement, je serais meilleur ainsi. Troisièmement, ce serait un vrai plus pour mon équipe.” – Bauer

Est-ce vraiment une bonne chose?

Difficile à dire… Il lui est déjà arrivé de relancer après trois jours de repos lors des séries de division en 2017. Il a fait le boulot durant une manche et deux tiers, mais a ensuite lâché beaucoup de coups avant de laisser sa place…

S’il tient vraiment à ce rythme, il devra prouver qu’il est capable d’enchaîner. Bauer se connaît mieux que personne d’autre, alors pourquoi pas.

Publicité

Puisqu’on parle des idées étonnantes de Bauer, il a souvent évoqué l’idée de ne signer que des contrats d’un an et ce jusqu’à la fin de sa carrière. De quoi permettre à une équipe se laisser tenter par son idée?

10e manche

  • En parlant des Reds, Yasiel Puig n’a toujours pas trouvé d’équipe pour 2020… Il devra sûrement se contenter d’un contrat d’un an pour le moment.