Stephen Bronfman deviendra actionnaire des Rays dès 2020

« Amateurs des Expos, ne manquez pas ma chronique de samedi dans le Journal, » a déclaré Réjean Tremblay plus tôt cette semaine sur les ondes du 91.9 Sports.

Elle va plaire aux amateurs de baseball, c’est certain.

Publicité

Dans la fameuse chronique, plusieurs informations par rapport à la garde partagée ont été dévoilées. La plus grossse d’entre elle? L’optimisme de Stephen Bronfman par rapport à la venue des Rays à Montréal dans le cadre d’une garde partagée.

Selon les propos rapportés par M. Tremblay, le groupe de Stephen Bronfman est présentement en négociations avancées afin de mettre la main sur des actions des Rays. En fait, on parle de quelques mois seulement.

D’ici quelques mois, trois ou quatre sans doute, notre groupe de Montréal va devenir copropriétaire de l’équipe de Tampa avec Stuart Sternberg, le propriétaire actuel des Rays. Les négociations sont très avancées. Nous allons devenir des actionnaires minoritaires, mais ça ne nous dérange absolument pas. Stuart Sternberg est un homme droit qui n’a rien d’un Jeffrey Loria. – Bronfman

Les deux groupes discutent fort présentement pour régler les derniers détails d’un plan pour une garde partagée.

Publicité

En fait, la ligue veut avoir en mains tous les documents nécessaires d’ici la fin de l’année 2020 pour pouvoir aller de l’avant avec le dossier de la garde partagée. C’est pourquoi la vente des actions pourrait avoir lieu dès cet été.

Voilà pourquoi M. Tremblay affirme, noir sur blanc : « En clair, des Québécois seront de retour dans l’actionnariat d’une équipe du baseball majeur d’ici le mois de juin. Peut-être avant. »

Les groupes travaillent donc de pair sur celle-là. Les Rays ont présentement un employé dont les tâches sont reliées au dossier du transfert à Montréal à 100 %.

Préparer les amateurs

À Montréal, les gens doivent donc connaître les joueurs des Rays le plus rapidement possible. Une entente de principe avec RDS ou TVA Sports pourrait être conclue dès cet été en vue de diffuser les joutes des Rays.

Quand la garde partagée sera officielle, il est possible que l’équipe ne s’appelle pas les Rays, ni les Expos. Un autre nom pourrait être trouvé pour ce projet qui fonctionnera à long terme, affirme Stephen Bronfman.

La première pelletée de terre au Bassin Peel pourrait donc approcher plus rapidement que prévu. Préparez-vous en suivant les Rays de près en 2020…

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3937