Portrait 2020 : Red Sox de Boston

Passion MLB est là afin de mettre la table en vue de la saison 2020. Toutes les équipes seront analysées par notre équipe d’ici le début de la saison. Quelles sont les chances des différentes équipes de bien performer? Quels joueurs feront la différence?

Au menu aujourd’hui : les Red Sox de Boston.

Publicité

En 2019, les Red Sox de Boston n’ont pas connu une grande saison. Suite à une victoire en Série mondiale, plusieurs joueurs ont passé un bon moment sur la liste des blessés et l’équipe n’a pas fait les séries.

Suite à cette saison, les rumeurs de vol de signaux ont fait surface, ce qui a mené au congédiement du gérant Alex Cora.

Ajouts et départs

Du point de vue des départs tout d’abord, on est obligé de mentionner en premier lieu le prodige Mookie Betts, qui s’en est allé à Los Angeles. Cela crée un trou dans le champ arrière, uniquement compensé par l’arrivée de Kevin Pillar.

Le joueur est spectaculaire et peu cher, mais il n’a pas du tout la même aura au bâton.

Dans l’échange incluant Betts se trouvait également David Price. Le lanceur partant crée aussi un vide, accentué par le départ de Rick Porcello. Ces départs n’ont pas été compensés à la hauteur de ce qu’il faudrait pour rassurer tout le monde (Martin Pérez et Matt Hall).

Notons aussi le départ de Brock Holt vers Milwaukee et de Sandy Leon à Cleveland. Quand aux lanceurd Jhoulys Chacin et Andrew Cashner, ils ne sont plus avec l’équipe. Pour ce qui des autres arrivés, on note Alex Verdugo, Kevin Plawecki et Jonathan Lucroy.

Publicité

Forces et faiblesses

La rotation a donc pris un sacré coup avec les départs cités plus haut, d’autant plus que, même si Chris Sale est toujours là, il aura pris du retard dans sa préparation.

Nathan Eovaldi sera cependant de retour après une longue blessure et Eduardo Rodriguez a trouvé un accord pour une année supplémentaire. Ça semble cependant trop peu pour avoir de réelles ambitions.

Cependant, offensivement, le départ de Betts ne doit pas masquer les nombreuses qualités qui demeurent au sein de la franchise de Boston. On a gardé les gros frappeurs : JD Martinez, Rafael Devers, Xander Boagerts notamment. De ce point de vue-là, les Red Sox restent très performants.

À quoi s’attendre en 2020?

Cela ressemble beaucoup à une année de transition, qui sera sûrement plus difficile que l’an dernier, déjà un échec. J’ai du mal à voir les Red Sox en séries, notamment à cause de la rotation.

La franchise semble manquer d’ambition cette année et ne pas vraiment y croire. La force de frappe des Yankees et la montée en puissance des Blue Jays pourraient certainement faire du mal à ces Red Sox, qui n’ont pourtant gagné qu’il n’y a peine plus d’un an.

Ça va vite, dans le baseball…

Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football