Portrait 2020 : Orioles de Baltimore

Passion MLB est là afin de mettre la table en vue de la saison 2020. Toutes les équipes seront analysées par notre équipe d’ici le début de la saison. Quelles sont les chances des différentes équipes de bien performer? Quels joueurs feront la différence?

Au menu aujourd’hui : les Orioles de Baltimore.

Publicité

Les Orioles ont connu l’une des pires saisons de leur histoire en 2019. La pire était celle de 2018 et il y a du mieux, mais rien qu’un partisan ne puisse considérer comme satisfaisant. Après 47 victoires, les O’s ont remporté 54 matchs seulement.

Les partisans ont déserté Camden Yards et on peut les comprendre tant les points positifs ont été peu nombreux. John Means a été la seule véritable surprise chez les partants. En effet, la défense a été catastrophique, accordant notamment le plus de coups de circuits lors d’une saison.

Quelques joueurs de position se sont affirmés, mais seront-ils l’avenir de la franchise quand celle-ci aura fini de se reconstruire? Trey Mancini a acquis un statut non négligeable cette année et il a été le meilleur joueur en 2019.

Ajouts et départs

Du côté des ajouts, rien de vraiment signifiant à noter pour ce qui est de l’équipe première. Les Orioles sont au cœur d’une reconstruction qui consiste à échanger tous ses bons vétérans pour obtenir des jeunes joueurs talentueux.

Ainsi, ils ont laissé partir Dylan Bundy et Jonathan Villar. Les Orioles ont donc continué de compléter leur banque de prospects, classée aujourd’hui douzième des Majeures.

Publicité

Forces et faiblesses

L’équipe pourra s’appuyer sur Trey Mancini en attaque, mais aussi sur Renato Runes et Hanser Alberto pour ce qui est de frapper comme il faut. L’attaque des Orioles n’a pas été la pire l’an dernier.

Il est possible que le jeune et très talentueux Ryan Mountcastle montre le bout de son nez en 2020, tout comme Austin Hays. Il sera intéressant de les voir évoluer et une amélioration en attaque est attendue.

En défense, ce sera toujours aussi difficile, car les bons lanceurs partants ne sont pas là. Certes, Alex Cobb va faire son retour, mais à quel niveau? Les jeunes lanceurs ne semblent pas prêts et à moins d’une surprise, cela devrait être aussi compliqué que l’an dernier.

À quoi s’attendre en 2020?

Certainement, une fiche perdante et assez largement d’ailleurs. La division de l’Américaine ne laisse d’ailleurs que peu de chances aux Orioles.

On verra de jeunes joueurs, ce qui est toujours rafraîchissant et intéressant à suivre. La progression de John Means sera passionnante tant il a étonné en 2019.

Bref, il faudra tout de même être un grand partisan pour suivre les Orioles en 2020. J’en serai un, mais il est clair que je trouverai parfois le temps long.

Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football