Nate Pearson impressionne ses coéquipiers

À l’aube de son départ face aux Yankees, qui aura lieu ce mardi, Nate Pearson a de quoi impressionner. Le lanceur de 23 ans a rapidement attiré l’attention de ses coéquipiers et du personnel d’entraîneurs présent en Floride.

Considéré comme un talent brut, le potentiel démontré par le géant de 6’6 » depuis son arrivée à Dunedin est remarquable. Randal Grichuk et Vladimir Guerrero Jr. sont unanimes concernant l’un des principaux espoirs de l’équipe en le qualifiant d’intriguant.

Publicité

Sa balle rapide frôle régulièrement les 100 milles à l’heure et plus, donc les Guerrero, Grichuk, Teoscar Hernandez et Ruben Tejada n’ont seulement réussi qu’à bien paraître devant le grand droitier.

Aux dires de Pete Walker, instructeur des lanceurs chez les Jays, la façon dont Pearson a dominé les bons frappeurs en dit beaucoup sur sa puissance.

Selon Danny Jansen, la balle courbe de Pearson tiendra les frappeurs adverses sur leur garde et son changement de vitesse les tiendra hors d’équilibre. Le receveur a aussi remarqué que l’ensemble de l’arsenal de tirs du jeune artilleur fonctionnait très bien depuis le début du camp… et que dire de sa balle rapide!

Publicité

À son premier camp des Majeures, Pearson est très gourmand des conseils provenant de ses coéquipiers, dont ceux de Vladimir Guerrero Jr. Lui et Vlad deviennent rapidement de bons comparses et semblent avoir beaucoup de plaisir dans leurs apprentissages respectifs.

Le prochain gros test qui s’offre à Pearson arrivera aussitôt que mardi alors que les Jays affronteront les Yankees. Ses parents feront la route entre Odessa et Dunedin pour assister aux performances de leur fils.

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football