Mookie Betts fait des Dodgers les favoris dans la Nationale

Betts

Au cours de la saison morte, les Dodgers ont échappé de gros noms. Ils n’ont pas réussi à retenir les services de Hyun-Jin Ryu, qui a choisi de signer avec les Jays. Ils n’ont pas mis la main sur Gerrit Cole, Anthony Rendon ou aucun autre gros joueur du marché de l’autonomie. Les gros mouvements de personnel pour tenter d’améliorer l’équipe n’étaient pas arrivés et les partisans désespéraient.

Malgré tout, on les disait près de la Série mondiale, ce qui n’est pas faux… mais il manquait un petit quelque chose. Ce petit boost qui pourrait leur permettre de non seulement gagner l’Ouest, mais aussi de gagner la Nationale.

Et c’est là que Mookie Betts est entré dans le décor.

Il y a quelques heures à peine, Mookie Betts et David Price (et de l’argent) ont finalement quitté Boston afin de joindre les rangs des Dodgers. En retour, les Sox ont mis la main sur le voltigeur Alex Verdugo et sur l’espoir des Twins (oui, oui, des Twins) Brusdar Graterol.

De leur côté, les Twins ont mis la main sur le lanceur Kenta Maeda, qui lançait à L.A. la saison dernière. Voilà leur implication dans cette transaction à trois équipes.

Publicité

Il est d’ailleurs important de noter que les Dodgers, dans une autre transaction, ont envoyé Joc Pederson du côté d’Anaheim en retour du joueur de deuxième coussin Luis Rengifo.

Voici donc, équipe par équipe, l’impact de cette transaction importante.

Dodgers de Los Angeles

Il n’est pas difficile de voir pourquoi les Dodgers sont heureux de mettre la main sur Mookie Betts. Détenteur d’un titre de MVP et d’un talent hors du commun, il permet de dynamiser l’alignement des Dodgers et de les rendre dangereux du début à la fin.

Voici ce que cela pourrait donner. Pas besoin d’en rajouter.

La ville de Los Angeles, depuis un peu plus d’une semaine, est en deuil de Kobe Bryant. Voilà qu’ils sont gâtés par un Mookie Betts qui n’a évidemment pas la même prestance que Kobe, mais qui vient combler un trou dans le cœur des partisans.

Évidemment, le nouvel objectif de la formation sera de tenter de prolonger son contrat. Betts n’a pas voulu le faire avec les Sox, mais il ne serait pas impossible de voir sa nouvelle équipe tenter le grand coup.

Après tout, les Dodgers n’ont pas mis la main sur lui pour le laisser quitter dans un an sans rien dire comme ils l’ont fait avec Manny Machado. Il faut toutefois dire que, dans le cas de Machado, c’était prévu.

Quant à David Price, il s’agit d’un aspect de la transaction qu’il ne faut pas oublier. Le lanceur vient combler un trou important dans la rotation.

Quand on y pense, il fallait un bon lanceur : Clayton Kershaw n’est plus aussi fiable, Ryu a quitté et Maeda a pris le chemin du Minnesota. Il pourra donc épauler Walker Buehler s’il performe bien.

Et vous savez quoi? Les chances de le voir redevenir plus dominant sont bonnes. Une fois sorti de Boston (ce qu’il voulait faire depuis longtemps), il pourra finalement souffler un peu. Oui, Los Angeles est une autre grosse ville et le voilà dans une ligue qu’il ne connaît pas, mais le défi est intéressant.

Les Dodgers sont-ils les favoris dans la Nationale? Sans doute, oui.

Sans les Astros, les Red Sox et leur système de vol de signaux dans les pattes, comment les Dodgers vont-ils réagir?

Cela mène d’ailleurs à une sous-question : comment les joueurs des Dodgers, qui ont énormément dénoncé les Astros, vont-ils accueillir un joueur des Sox, qui ont aussi triché? À suivre, non?

Red Sox de Boston

L’objectif #1 des Sox, cet hiver, était de sauver de l’argent. Voilà qui est accompli puisque les 27 millions de dollars de Mookie Betts, déjà là, font en sorte que les Red Sox passent sous la taxe de luxe.

Publicité

Ajoutons à cela la moitié du salaire de David Price qui quitte vers la Californie et nous avons ici une manière efficace d’atteindre un objectif.

Pour ce qui est de l’alignement en tant que tel, les Sox ont perdu un voltigeur pour en gagner un et ont acquis un lanceur pour en céder un.

De facto, Alex Verdugo prend la place de Mookie Betts dans la droite. Plus jeune et avec plus d’années de contrôle, il n’est pas Betts (évidemment), mais il a le potentiel de devenir un (très) bon voltigeur dans le circuit. À sa première année complète dans les Majeures, il a tout de même frappé pour .294 et a obtenu 44 points produits.

La question, c’est de savoir s’il saura rester en santé.

Pour ce qui est du lanceur Brusdar Graterol, on parle d’un gars qui a fait ses débuts dans les Majeures en 2019 et qui a le potentiel de percer l’alignement des Sox dès 2020. Il aura toutes les chances de le faire compte tenu du fait qu’il a été échangé contre Betts, mais on parle aussi – surtout – d’un joueur qui lance à plus de 100 milles à l’heure et qui a une glissante dévastatrice à 98-99 milles à l’heure.

S’il arrive à contrôler ses tirs, il aura du succès.

Twins du Minnesota

En gros, les Twins ont envoyé le jeune Graterol sous d’autres cieux en retour de Kenta Maeda. Cela s’inscrit dans la volonté de l’équipe de gagner maintenant et cela a permis aux deux autres équipes de compléter la transaction.

Après avoir ajouté Josh Donaldson, les Twins mettent donc la main sur un lanceur qui va les aider maintenant. Encore une fois, quelques lanceurs ont échappé aux Twins lors de l’entre-saison, ce qui fait en sorte que cette acquisition leur permet d’aller chercher un peu plus de munitions pour se battre dans la Ligue américaine.

Lanceur de 130 à 150 manches par année, il ira chercher sa part de retraits sur des prises et il aura la chance de s’installer quelque part dans le mix pour la rotation de l’équipe.

Son expérience en relève ne nuira pas, non plus.

Selon vous, les Dodgers ont-ils gagné cette transaction haut la main?

10e manche

  • Les Dodgers aussi ont sauvé quelques sous avec les mouvements mineurs. Ils en ont évidemment acquis plus qu’ils en ont sauvé, mais il n’y a pas de petit profit, comme on dit.

  • Les joueurs réagissent.

Publicité
  • Rien n’est encore confirmé.

  • Mine de rien, plusieurs MVPs ont changé d’adresse récemment.

Et le visage des Sox est quelque peu différent…