Mike Fiers ne veut pas se faire protéger

Mike Fiers

Il y a longtemps que le nom de Mike Fiers n’a pas été prononcé. L’ancien lanceur des Astros, qui s’est ouvert la trappe par rapport au scandale du vol de signaux de l’équipe, est à la base de l’hiver rocambolesque que la formation a connu.

En marge du scandale, Dusty Baker a peur de voir ses protégés se faire lancer des rapides par la tête. Il a donc imploré la ligue de faire quelque chose pour les protéger.

Publicité

Résultat? La ligue resserera sès règles à ce niveau-là.

Rob Manfred a aussi annoncé qu’il avait l’intention de mieux protéger Mike Fiers afin qu’il ne soit pas victime de représailles de la part de plusieurs joueurs de la ligue qui sont fâchés de voir qu’il a brisé un certain « code d’honneur » entre les joueurs.

Par contre, Fiers ne veut rien savoir d’être protégé.

Le membre des A’s, qui a la confiance de son gérant, affirme être un grand garçon qui peut se défendre lui-même. « Nous jouerons des matchs dans la Nationale et j’irai frapper. Si les lanceurs décident de me lancer la balle dessus, il n’y a pas grand chose que je puisse faire, » a-t-il déclaré.

Publicité

Celui qui évolue dans la division des Astros aura donc 19 matchs à l’horaire face à ses anciens coéquipiers, dont 10 au Texas. Il ne s’en fait pas plus avec ça puisque, comme il l’a répété, il n’y a pas grand chose à faire.

Il a pris une décision et il l’assume. La ligue s’occupera de punir ceux qui s’attaqueront à lui.

10e manche

  • Les Sox ont fait leurs devoirs.

  • En parlant des Astros.

Publicité
  • Les conséquences du départ de Brock Holt sur J.D. Martinez.