Mike Bolsinger poursuit les Astros

La saga entourant les Astros et les vols de signaux aura causé du mal à beaucoup, beaucoup de personnes. Pas besoin de vous rappeler que toute cette histoire aura coûté les postes à certaines personnes, en plus de détruire la carrière de d’autres. Mike Bolsinger fait partie de ceux dont leur carrière a été extrêmement affectée par les gestes causés par la formation de Houston.

Ce dernier a finalement décidé de poursuivre les Astros de Houston en lien avec tout ça. Lundi, Bolsinger a déposé une poursuite civile devant la Cour supérieure de Los Angeles, accusant les Astros de pratiques commerciales déloyales, de négligence et d’ingérence intentionnelle dans les relations contractuelles et économiques.

Publicité

Il désire que les Astros perdent les 31 millions de dollars de primes (environ) acquises en lien avec leur titre de la Série mondiale en 2017, et que l’argent soit reversé à des organisations caritatives à Los Angeles pour améliorer la vie des enfants. De plus, il veut créer un fonds pour les joueurs de baseball à la retraite qui ont besoin d’une aide financière.

«Il y a un message à envoyer aux jeunes là-bas. Surtout les athlètes, plus particulièrement les joueurs de baseball. C’était génial de grandir et de regarder le baseball se jouer dans le bon sens. Nous avons en quelque sorte dérivé de cela. C’est quelque chose que nous pouvons vraiment exprimer à ces enfants: vous n’avez pas besoin de tricher pour arriver là où vous voulez aller.» -Bolsinger

Publicité

Mais pourquoi Bolsinger en veut tant aux Astros?

Je vous explique. Mike Bolsinger est un lanceur qui a été repêché en 15ème ronde lors du repêchage de 2010. Après quatre saisons passées dans les mineures, il fait ses débuts dans les Majeures en 2014. Lors des quatre saisons suivantes, il fait la navette entre le niveau AAA et la grande ligue.

Le 4 août 2017, tout récemment converti en releveur, il allait affronter les Astros dans un duel qu’il n’oubliera jamais. Parenthèse : il espérait offrir d’assez bonnes performances pour se tailler un poste régulier de releveur chez les Jays en 2018. Bref, en un tiers de manche, ce jour-là, il a accordé quatre points (quatre coups sûrs et trois buts sur balles). Ce fut sa dernière présence au monticule dans les Majeures.

« Je ne sais pas si j’ai eu une pire sortie dans ma carrière professionnelle. Je me souviens avoir dit:   »C’était comme s’ils savaient ce que j’allais lancer. Ils licencient des terrains qu’ils ne licenciaient pas auparavant. C’est comme s’ils savaient ce qui allait arriver. C’était la pensée dans ma tête. » Je sentais que je n’avais aucune chance. » -Bolsinger

Eh bien, Mike Bolsinger avait raison. Les Astros savaient bel et bien ce qui les attendaient. Ce dossier sera assurément à surveiller lors des prochains jours.

Default image
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Alleyop360Attitude Football