Max Scherzer n’aime pas les nouvelles règles dans la MLB

Au milieu du mois de novembre dernier, la MLB a annoncé de nouvelles règles qui seront établies pour la saison 2020. Les principaux changements sont l’ajout d’un joueur supplémentaire sur l’alignement, une limite à la quantité de lanceurs qu’une équipe peut transporter et l’institution du minimum de trois frappeurs pour les lanceurs.

Max Scherzer fait partie d’un des deux joueurs du comité des règles de la MLB avec Daniel Murphy. En entrevue avec le Washington Post hier, l’As lanceur en avait beaucoup à dire face à ces nouvelles règles.

Publicité

Premièrement, le joueur âgé de 35 ans estime que la règle des trois frappeurs minimum pour un releveur est incomplète. Cette règle consiste à ce qu’un lanceur de relève entrant dans une manche doit faire face à au moins trois frappeurs avant qu’il puisse être retiré de la partie (sauf pour motif de blessure).

Toutefois, rien n’empêche un lanceur de se prendre le bras en faisant croire qu’il est blessé. C’est là où les choses pourraient se gâter.

S’ils devaient forcer un gars à lancer blessé, un procès pourrait être de mise, non? Et cela n’arrivera pas. Nous allons en parler encore et encore. -Scherzer

Il a répété qu’il comprenait l’intention de cette règle, mais souhaitait que cet aspect soit adressé avant de prendre la décision de la changer.

La MLB a aussi changé la règle suivante : un joueur envoyé sur la liste des blessés devra attendre 15 jours avant de revenir dans les Majeures au lieu de 10. Le but est de tenter de limiter la manipulation des alignements.

Publicité

Pourtant, l’exception est qu’un joueur peut revenir immédiatement s’il remplace un joueur blessé.

Cela peut transformer un poste dans l’alignement en une porte tournante. Il n’y a rien qui empêcherait une équipe de concocter une blessure pour faire une rotation de joueurs, généralement des lanceurs, par le biais d’un roster spot.

Mais la MLB pensait qu’un relais minimum de 15 jours, et la chance que les joueurs blessés doivent manquer cinq jours de plus, aurait pu être dissuasifs, élément où Scherzer n’est pas d’accord.

Ils pensaient que c’était un assez bon incitatif. Mais cela ne crée tout simplement pas d’incitation à ne pas manipuler l’alignement, au contraire. -Scherzer

Qu’en pensez-vous?

10e manche

  • Miguel Andujar verra de l’action dans le champ.
  • Panik jouera à l’arrêt-court face aux Tigers.
Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Publications: 427
Alleyop360Attitude Football