Les excuses des Astros n’ont pas fait l’unanimité

Les Astros de Houston ont finalement décidé de parler. Le club a organisé une conférence de presse, plus tôt ce matin, dans le but d’adresser la situation du scandale de vol de signaux, et le tout ne s’est pas déroulé exactement comme on l’attendait.

Par où commencer?

Premièrement, Jim Crane, propriétaire de la formation, a tenu à s’excuser pour les gestes causés par son équipe.

Publicité

« Nous nous excusons parce que nous avons enfreint les règles. »

Celle-là, on l’attendait. C’est par la suite que les choses se gâtent. Questionné à savoir si le vol de signaux a eu un impact sur les succès du club, Crane y est allé d’une affirmation qui ne fera certainement pas l’unanimité au sein de la planète baseball.

« Nous avons gagné la Série mondiale et nous en resterons là. »

Quoi?

Comme le mentionne Buster Olney, si les gestes causés par les Astros n’avaient eu aucun impact sur leur conquête de la Série mondiale en 2017, pourquoi les joueurs se sont-ils excusés? Crane ne semble pas comprendre les dommages effectués par son club.

Ah oui, le proprio des Stros a aussi affirmé qu’il ne sentait pas le besoin de s’excuser auprès des Dodgers.

« Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de tendre la main aux Dodgers. »

Je vous le rappelle, les Dodgers ont perdu la Série mondiale de 2017 aux mains des Astros et de leurs tricheries.

Publicité

Crane en a rajouté une couche en affirmant qu’il ne croyait pas aux allégations citant que les joueurs portaient des dispositifs électroniques sous leurs chandails.

« Je crois vraiment qu’il n’y a jamais eu de buzzers, et je ne sais même pas d’où cela vient. »

Au tour des joueurs

Alex Bregman et Jose Altuvé ont aussi pris la parole ce matin. Bizarrement, Altuvé ne semble pas partager la même opinion que son directeur général.

« Je tiens à dire que toute l’organisation des Astros et l’équipe se sentent mal de ce qui s’est passé en 2017. Nous ressentons des remords pour l’impact sur nos fans et le jeu de baseball. »

Eh bien, au moins il y en a un qui reconnaît ses torts.

Du côté de Bregman, voici ce qu’il avait à dire :

« Je suis vraiment désolé des choix qui ont été faits au sujet de mon équipe, de l’organisation et de moi. J’ai appris de cela et j’espère regagner la confiance des fans de baseball. »

Les réactions à la suite de cette conférence de presse sont nombreuses, très nombreuses. Partout à travers la ligue, on peut sentir que la sortie des Astros a eu comme effet d’empirer les choses. Plusieurs attendaient plus d’excuses de la part de l’organisation de Houston, ce qui n’arrivera probablement jamais.

Qu’en pensez-vous?

Default image
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Alleyop360Attitude Football