Le pari de Greg Bird peut payer

hi-res-948f1086fc8f9754069845bc5ec0f432-crop-north

Avec DJ LeMahieu, Luke Voit, Miguel Andujar et Mike Ford pouvant évoluer au premier but pour les Yankees de New York, Greg Bird a été rétrogradé puis est devenu agent libre le 27 novembre dernier.

Après neuf ans dans le système des Yankees, l’homme de 27 ans a finalement conclu une entente avec les Rangers du Texas mardi pour un contrat des ligues mineures, qui comprend une invitation au camp printanier des ligues majeures. Le contrat stipule également que son salaire des Majeures serait de 1,5 million de dollars et qu’il pourrait gagner jusqu’à 500 000 $ en bonus. La saison dernière, Bird a gagné 1,2 million de dollars à sa première année d’arbitrage.

Publicité

Il s’agit d’un pari risqué, mais qui peut payer.

Tout d’abord, ce sera un nouveau départ, un vent d’air frais, pour l’oiseau du premier après un début de carrière prometteur, mais entravé par plusieurs blessures. Bird a fait ses débuts dans les ligues majeures avec les Yankees en 2015, puis a raté toute l’année 2016 à la suite d’une intervention chirurgicale à l’épaule droite. L’an dernier, il n’a disputé que 10 matchs en raison d’une déchirure du fascia plantaire gauche.

Publicité

Ronald Guzman et Danny Santana seront ses adversaires pour le poste de joueur de premier but des Rangers. Guzman, un frappeur gaucher, a disputé 81 matchs au début de l’année dernière. Santana, frappeur droitier, est apparu dans 44 matchs au premier coussin.

S’il déniche le poste de partant et qu’il connait une saison à la hauteur des attentes, il pourrait toucher un salaire beaucoup plus intéressant sous peu. Et il en est capable. En 2015, le natif du Colorado a frappé pour une moyenne de ,261 avec 11 longues balles et 31 points produits en seulement 46 matchs. Cette performance a été suffisante pour croire que Bird finirait par remplacer Mark Teixeira au premier dans les Bronx.

Publicité

Il faut cependant qu’il demeure loin de l’infirmerie.