L’approche différente de Phillippe Aumont au camp des Jays

Phillippe Aumont revient de loin. Après avoir annoncé sa retraite des Majeures en 2016, voilà que le québécois est invité au camp d’entraînement des Blue Jays de Toronto. Ayant passé les quatre dernières saisons entre les ligues mineures et la ligue Can-Am, la route vers la grande ligue semblait être fermée.

N’étant plus certain de vouloir retenter sa chance dans les Majeures, il a finalement décidé de relever le défi avec un but et un état d’esprit complètement différent : avoir du plaisir.

Publicité

Voici quelques commentaires récupérés d’une entrevue publiée sur le site web du baseball Majeur :

Tu dois continuer de t’amuser. S’amuser permet de faciliter les choses. Avant, j’étais tellement concentré que lorsque je n’avais pas un bon match, c’était comme si j’avais échoué et que c’était fini.» -Aumont

C’est ce que cite cet article de l’Agence QMI, publié sur le site de TVA Sports.

Âgé de 31 ans, le lanceur québécois a dû apprendre à dealer avec ses problèmes d’anxiété. Pour ceux qui ne le savaient pas, Aumont a déjà été diagnostiqué d’un trouble déficitaire de l’attention, ce qui ne l’empêche aucunement de pratiquer le sport qu’il aime. Toutefois, c’est au niveau mental que ça peut se corser. Semblerait que ces problèmes soient maintenant derrière lui, ce qui est une excellente nouvelle pour l’artilleur droitier.

«Je suis excité d’être présentement au camp avec les Blue Jays de Toronto, étant un jeune du Canada ayant passé par le baseball indépendant. J’ai combattu des problèmes sur le terrain et à l’extérieur pour comprendre qui je suis.»

Des changements au niveau de sa balle rapide

Possédant maintenant une plus grande maturité, l’athlète originaire de Gatineau semble avoir une meilleure balle rapide qu’auparavant. Ses 46 parties disputées dans la MLB en sont certainement pour quelque chose. Des changements apportés au mouvement de sa balle rapide sembleraient avoir porté fruit. Voici ce que Riley Adams, le receveur qui captait les lancers d’Aumont cette semaine, avait à dire :

Publicité

«C’est un gros gars et il en impose sur la butte. J’ai vraiment aimé sa rapide coupée (cutter). Tous ses lancers semblaient bien. Quand il sort devant avec un bon point de relâche, tout va bien.» -Adams

Vous pouvez visionner la séquence ci-dessous, qui démontre le travail du lanceur québécois au camp d’entraînement des Jays

Impressionnera-t-il assez la galerie pour se tailler un poste dans le bullpen du club? Chose certaine, Phillippe Aumont semble avoir retrouvé l’amour et le plaisir du baseball.

10e manche

  • Cavan Biggio s’entraîne dans le champ centre.

  • Chad Bettis est au camp des Yankees.

  • Nolan Arenado ne fera pas long feu à Denver.

Default image
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Alleyop360Attitude Football