La rotation des Blue Jays au coeur de certaines questions

Les Blue Jays ont été particulièrement actifs cet hiver, et surtout du côté des lanceurs partants. À l’approche du camp printanier, qui sera décisif à certains égards, c’est l’occasion de faire le point sur ce secteur de jeu de l’équipe de Toronto.

Un quatuor bien établi

Force est de constater que la rotation n’a plus rien à avoir avec celle de l’an passé. Un cap a été passé. Outre le retour à la compétition de Matt Shoemaker, Chase Anderson et Tanner Roark ont été les premiers à renouveler la rotation.

Publicité

Mais c’est l’arrivée de Hyun-Jin Ryu, l’agent libre coréen, qui a été un vrai choc dans le monde du baseball. Alors qu’on l’attendait dans une très grosse équipe prête à jouer la gagne dès 2020, sa venue à Toronto a surpris et a surtout attiré les clameurs envers l’équipe de Toronto. Quel beau coup!

Ces quatre-là se voient donc attribuer sans l’ombre d’un doute les quatre premiers postes de la rotation.

Le camp printanier comme juge de paix pour le cinquième poste

Mais qui sera le cinquième, alors? Trois noms se détachent actuellement : Ryan Borucki, Shun Yamaguchi et Trent Thornton.

Yamaguchi, l’inconnu japonais, arrive en Ontario avec une excellent moyenne de points mérités de 2.78 au Japon l’an dernier. De quoi lui offrir le poste? Non… Mais de quoi lui donner largement sa chance. Le camp printanier servira notamment à l’observer.

Publicité

Trent Thornton arrive cependant comme l’un des plus établis. C’est lui qui a plus lancé pour l’équipe lors de la saison dernière! Énorme pour un jeune joueur comme lui.

Ça n’a pas été facile toute la saison, mais son mois de septembre (MPM de 2.19) donne de l’espoir. Je fais de lui mon favori.

Quant à Ryan Borucki, il effectuera son retour de blessure comme il le peut. Seulement deux matchs très difficiles l’an dernier, mais on ne peut pas le juger là-dessus.

Sachant que les retours de blessure sont toujours compliqués, Matt Shoemaker pourrait lui aussi rencontrer des difficultés. C’est pourquoi je mettrai plutôt Yamaguchi et Thornton en concurrence pour le quatrième poste et Shoemaker et Borucki pour le cinquième.

Qu’en pensez-vous?

Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football