La course au dernier rang du classement est lancée

Parfois, on oublie qu’il y a tout de même trente équipe dans la MLB. À raison, on parle surtout des meilleures d’entre elles. Sur Passion MLB, on essaie vraiment de parler de toutes les équipes. On espère que vous pouvez vous en apercevoir. Parlons des moins bonnes un peu. D’ailleurs, laquelle finira dernière du classement en 2020?

Cinq équipes « favorites »

Si j’y vais de mon petit pronostic, je me dois déjà de faire le tri. Cinq équipes sortent du lot et devraient connaître les fins fonds du classement cette année. Vous trouvez que j’en ai oublié une? N’hésitez pas à nous le faire savoir.

Malheureusement, ces cinq équipes ne connaîtront rien de nouveau, car elles étaient déjà en bas de leurs divisions respectives. Mis à part dans la division Ouest de la Nationale, où les Padres avaient fini derniers, je ne vois donc pas de changement au classement l’an prochain pour ce qui est du bon dernier.

Publicité

Les Pirates (69 victoires en 2019)

Mais où vont les Pirates? À vrai dire, on ne sait pas trop. Il n’y a pas vraiment d’indication claire, mais quand vous échangez l’un de vos meilleurs joueurs, ce n’est jamais bon signe.

Jamais capables de s’appuyer sur un noyau dur, les Pirates semblent résignés à se diriger vers une énième reconstruction. Sachant que leur division est extrêmement relevée et que les Reds se sont notamment beaucoup renforcés, ils devraient gagner moins de matchs que l’an dernier.

Les Mariners (68 victoires en 2019)

Les Mariners s’en vont dans la même direction que les Pirates, même si on ne sait pas vraiment quelle est la destination finale. Un hiver famélique en termes de transactions et une concurrence renforcée dans leur division nous fait logiquement penser à une baisse du nombre de gains en 2020, certainement dans les mêmes eaux que les Pirates.

Les Marlins (57 victoires en 2019)

Figurez-vous que même s’ils risquent de finir derniers de leur division, je vois tout de même les Marlins progresser. Corey Dickerson et Jonathan Villar vont faire un bien fou à l’attaque de Miami.

Publicité

Ils partent de loin et leur division est toujours aussi relevée, mais ils ne devraient pas finir bons derniers.

Les Orioles (54 victoires en 2019)

Pour les Orioles, c’est une autre histoire. Aucun renfort digne de ce nom, en plus de la perte de joueurs importants dans l’alignement. On va bien toucher le fond de la période de reconstruction de l’équipe de Baltimore. Cela signifie beaucoup de défaites à venir, malgré de nombreux jeunes joueurs que feront ce qu’ils peuvent.

Encore plus de défaites alors? Est-ce mathématiquement possible??

Les Tigers (47 victoires en 2019)

Pour eux, on a vraiment touché le fond mais on creuse encore et encore. 47 victoires seulement pour 114 défaites, soit 29.1% de victoires, est-ce possible de faire pire? Oui et la preuve : ils ont fait pire en 2003 avec 26.5%!

L’équipe est faible et ne peut pas vraiment s’appuyer sur de grands noms. Miguel Cabrera est sur le déclin et pire : il va devoir faire ami-ami avec son compagnon de bagarre, Austin Romine.

Publicité

Ça sent la mauvaise année.

Le verdict est…

Les Tigers! Suivis de très près par les Orioles, évidemment. On verra si la saison 2020 me donne raison. Et vous, qu’en pensez-vous? Quelle sera la pire équipe en 2020?