Jim Crane s’excuse via une lettre

À l’aube d’une nouvelle saison sur le point de débuter, le propriétaire des Astros de Houston, Jim Crane, a tenu à faire le point sur une saison morte particulièrement difficile pour son équipe, pour la ville de Houston et pour l’ensemble de la culture du baseball aux États-Unis.

Crane a rédigé une lettre ouverte dans laquelle il s’adressait aux partisans des Astros sur le scandale dans lequel s’est retrouvé son équipe au cours des derniers mois. Il a mis de l’avant le fait que l’équipe a manqué de respect envers des règles importantes dans le monde du baseball, qu’il était compréhensif de la situation dans laquelle se retrouvait ses partisans et qu’il tenait à présenter ses plus sincères excuses.

Publicité

L’homme d’affaire du Texas a tout d’abord exprimé le fait que les critiques qui ont été faites étaient méritées par l’équipe, et qu’il en prenait la responsabilité. Il a poursuivi en expliquant que son focus était actuellement de travailler pour s’assurer de reconstruire l’équipe au cours des prochaines années, mais également de travailler sur la réputation qu’aura l’équipe au lendemain de ce scandale.

« Nous demandons que vous nous pardonniez et que vous continuiez de supporter nos joueurs et notre organisation, » a conclu Jim Crane dans son communiqué.

Le monde du baseball à Houston ne l’a pas eu facile au cours des derniers mois, et le tout va de mal en pis. De nombreuses personnalités sportives ont dénoncé l’équipe et la MLB face au scandale. Le joueur Josh Reddick a même été jusqu’à recevoir des menaces de mort à cet effet, au cours des derniers jours.

Publicité

La formation texane devra donc se servir des prochains mois, voire des prochaines années, pour essayer de rétablir leur réputation et de faire comprendre qu’il est toujours possible de se reconstruire à la suite d’une telle situation.

10e manche

  • David Ross ne sera pas le gérant ce soir.

  • Les Sox ont leur entraîneur de banc.

Default image
Daniel Birru
Alleyop360Attitude Football