Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Il y a aussi Patrick Mahomes le lanceur

En cette journée consacrée à la tenue du 54e Super Bowl, les yeux du Québec tout entier sont tournés vers Laurent Duvernay-Tardif, Patrick Mahomes et les Chiefs.

À l’aube d’un possible premier sacre en carrière, Mahomes, la quart-arrière des Chiefs, aurait pu suivre les traces de son paternel, Pat Mahomes.

Publicité

Mahomes père a lancé dans les majeures de 1992 à 2003, cumulant un dossier de 42 victoires et 39 défaites au sein de six formations dont les Twins, les Red Sox et les Cubs.

Possédant un talent certain pour le baseball et étant repêché en 37e ronde par les Tigers en 2014, Patrick Mahomes a plutôt décidé de répondre à l’appel de Kliff Kingsbury, alors entraîneur-chef de l’équipe de football à Texas Tech.

Publicité

Enregistrant d’impressionnantes statistiques à Lubbock (Texas) sous la férule de Kingsbury, Mahomes domine maintenant à Kansas City en compagnie d’Andy Reid.

À l’école secondaire (High school) au Texas, au monticule, il possédait déjà une maîtrise exceptionnelle de ses tirs (voir la vidéo de Mahomes alors avec l’équipe américaine des joueurs issus des écoles secondaires).

Lui, Kyler Murray des Cardinals de l’Arizona ainsi que Russell Wilson des Seahawks de Seattle sont de parfaits exemples de joueurs possédant de multiples talents, tout comme Bo Jackson et Deion Sanders avant eux.

Publicité

Peu importe le résultat du match d’aujourd’hui, gageons que Mahomes fils a fait le bon choix!