Des anciens employés des White Sox sont accusés de fraude de billets

White Sox

Deux employés de la billetterie des White Sox de Chicago ainsi qu’un revendeur font face à la justice américaine pour revente frauduleuse de billets.

James Costello et William O’Neil auraient, depuis quelques années, illégalement vendu 34,876 billets au revendeur Bruce Lee. Ce dernier écoulait lesdits billets sur le populaire site de revente StubHub.

Publicité

Les employés de l’équipe vendaient les billets à Lee et ce dernier en disposait en-deçà du prix au détail.

Costello et O’Neil font face à des accusations de fraudes électroniques et de fausses déclarations au FBI, tandis que les charges retenues contre Lee vont du blanchiment d’argent à la fraude électronique.

À ce jour, aucun des trois hommes n’a comparu en cour et aucune date n’a été arrêtée.

Publicité

Le stratagème organisé entre les trois comparses dure depuis 2016 et aurait permis à Lee d’empocher la coquette somme de 868 369 $. Pendant ce temps, les White Sox auraient perdu l’équivalent d’un million de dollars.

En 2018, un haut dirigeant de l’équipe avait contacté les autorités du FBI prétextant que plus de 96 % des billets vendus sur StubHub pour les matchs locaux étaient des billets de courtoisie destinés aux familles et amis des joueurs, aux commanditaires de l’équipe ainsi qu’à des promotions variées.

Pour le seul match du 21 août 2018, marquant les débuts de la recrue Michael Kopech, Lee aurait écoulé pas moins de 500 billets provenant de la fraude alléguée.

Publicité

Aurait-il lieu de s’inquiéter sur la provenance des billets que nous achetons sur les sites de revente en lisant cette nouvelle? Force est d’admettre que dans tous systèmes organisés, des personnes mal intentionnées chercheront toujours à en profiter.