Brian Cashman défend son ami Carlos Beltran

Brian Cashman, le grand manitou des Yankees, n’achète pas la thèse selon laquelle Carlos Beltran serait l’homme par qui le scandale des Astros est arrivé.

Les deux hommes se connaissent très bien, car Beltran a évolué dans le Bronx de 2014 à 2016 avant de se joindre aux Astros lors de leur année de championnat. Une fois à la retraite, Beltran s’est vu offrir un poste de conseiller spécial chez les Yankees par son bon ami Brian Cashman, poste qu’il a occupé jusqu’en 2019 avant d’accepter le poste de gérant des Mets.

Publicité

Nous connaissons la suite : Beltran est aujourd’hui sans emploi tout en faisant face à une tonne de spéculations à son sujet.

Beltran, une grande personne

Mais aux dires de Cashman, Beltran est une grande personne et il a beaucoup de difficulté à croire que ce dernier aurait agi dans un but malsain et ainsi influencer une organisation à aller dans la mauvaise direction.

Cashman qualifie Beltran d’athlète imposant jumelé à un être doux et sensible. Il savait tirer son épingle du jeu en toutes situations face à ses pairs et c’est un grand communicateur qui offrait une excellente collaboration aux médias. Il continue de le supporter malgré l’adversité à laquelle Beltran fait face actuellement.

Publicité

La patron des Yankees ne dit pas que Beltran n’a rien fait, car les propos du commissaire à son endroit sont lourds, mais de là à croire qu’il a forcé la main de ses coéquipiers des Astros est une situation difficile à croire. Ce n’est clairement pas le Beltran qu’il a connu en tant que joueur et de conseiller spécial.

En défendant Beltran, Cashman se place dans une drôle de position, car souvenons-nous que ses Yankees se sont inclinés en sept matchs face aux Astros en Série de championnat de la ligue américaine en 2017. Les deux équipes avaient remporté la totalité des parties disputées à domicile, Houston gagnant l’ultime match au Minute Maid Park.

Malgré le fait que la suite des événements donnera raison aux adversaires des Astros, et que la plupart de ses joueurs sont frustrés par la situation, Cashman préfère se concentrer sur les chances de son équipe de gagner la prochaine grande étape, celle de 2020.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 250
Alleyop360Attitude Football