Un employé des Red Sox est dans l’eau chaude

Fenway

Présentement, les Red Sox sont dans de beaux draps. L’organisation est présentement sous des allégations de vol de signaux comme le sont les Astros depuis quelques mois. Cela met de l’ombre sur leur conquête de 2018, mais sur l’organisation au grand complet.

Imaginez être dans les souliers d’Alex Cora, qui pourrait être puni pour ses actions dans le dossier des Astros ET dans celui des Sox. Ouff.

Publicité

Il y a toutefois un employé des Sox qui n’en a que faire présentement des révélations de Ken Rosenthal. Stephen Murphy, qui travaille dans le vestiaire des Sox, a été accusé d’agressions sexuelles répétées sur un mineur en centre de détention, au New Hampshire. Lui et Jeffrey Buskey auraient violé un jeune garçon pas moins de 82 fois…

Les événements auraient eu lieu dans les années 1990, alors que Murphy n’était pas à l’emploi des Sox. Ces derniers l’ont d’ailleurs suspendu.

Publicité

L’organisation a déclaré qu’il a été suspendu sans solde au moment où elle a appris ce qui se passait. Aucun autre commentaire ne sera émis pour l’instant et les Sox ont tenu à spécifier qu’ils ne savaient pas cette histoire-là et qu’elle n’est pas survenue alors qu’il était à l’emploi de l’équipe.

10e manche

  • Tant qu’à jaser des Sox : il y aura évidemment une enquête concernant le vol de signaux. Pauvres Dodgers, qui ont perdu deux fois de suite face à des tricheurs!

Publicité
  • Un membre des Orioles a eu une grosse frousse.

Interactions du lecteur