Sans ses chiffres, le baseball n’est rien

Decade stats

Sans ses chiffres et ses records, le baseball n’est rien. Regarder un match de baseball sans penser stats, c’est un peu comme lire un livre écrit dans une langue qu’on ne comprend même pas. Ça n’a pas d’intérêt. Sans stats, le baseball n’est rien, et s’il n’y a pas de baseball, il n’y a pas de statistiques.

Cinq matchs parfaits, 40 No-No

La dernière décennie nous a offert son lot de chiffres, de records et de faits en tout genre. Les amateurs de chiffres auront peut-être compté les 51 931 coups de circuits qui ont été frappés entre 2010 et la fin de la saison 2019. D’autres auront remarqué que durant cette décennie, juste un lanceur a réussi à obtenir à lui seul au moins 20 retraits sur des prises dans un match.

Quand on va au stade, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Et si à votre prochain match vous assistiez à une page d’histoire?

Publicité

En attendant, voici quelques faits à se mettre sous la dent.

Depuis 2010, aucune équipe n’a réussi à remporter deux fois de suite la Série mondiale. Chaque année on a eu droit à un nouveau champion. Les Giants de San Francisco en ont remporté trois (2010, 2012, 2014) et les Red Sox, deux (2013 et 2018). Les autres, vous les connaissez : Cardinals (2011), Royals (2015), Cubs (2016), Astros (2017) et tout récemment le Nats (2019).

Une décennie sans trophée pour des Yankees, qui ont pourtant remporté plus de victoires en saison régulière que n’importe qui.

Entre 2010 et 2020, cinq matchs parfaits ont été lancés. Cela parait peu, mais on on sait qu’il n’y en a eu que 23 en plus de 150 ans d’histoire du baseball, on peut se dire qu’on a été chanceux. Ces cinq bijoux ont tous été lancés entre 2010 et 2012 par les cinq artistes suivants :

  • Dallas Braden (Oakland) – 9 mai 2010
  • Roy Halladay (Philadelphie) – 29 mai 2010
  • Philip Humber (Chicago White Sox) – 21 avril 2012
  • Matt Cain (San Francisco) – 13 juin 2012
  • Felix Hernandez (Mariners) – 15 août 2012

Cinq « perfectos » entre 2010 et 2012 et puis plus rien depuis. Faut-il voir là une évolution du baseball avec des frappeurs de plus en plus puissants et dominateurs?

Restons sur la butte avec pas moins de 40 matchs sans points ni coups sûrs et 37 manches immaculées.

En 10 ans, Max Scherzer a été le seul lanceur capable de lancer un match avec 20 retraits au bâton. C’était le 11 mai 2016 face aux Tigers de Detroit. Ce jour-là, Max était tout simplement intouchable.

Publicité

Clayton Kershaw présente la meilleure MPM de la décennie avec 2.31 de points accordés. Derrière lui, on retrouve Jacob deGrom (2.62), Chris Sale (3.03), Johnny Cueto (3.06) et Justin Verlander (3.10).

Cavan Biggio numéro 330 sur la liste

Du côté des frappeurs, y’a du stock aussi.

Au cours de la dernière décennie, trois joueurs ont réussi à frapper quatre homeruns dans le même match.

  • Josh Hamilton (Texas) – 8 mai 2012
  • Scooter Gennett (Cincinnati) – 6 juin 2017
  • J.D. Martinez (Arizona) – 4 septembre 2017

C’est Miguel Cabrera qui affiche la meilleure moyenne au bâton de la décennie avec ses .317 de BA, devant Jose Altuve (.315), Adrian Beltre (.307), Joey Votto (.306) et Mike Trout (.305).

On a eu droit aussi à 39 carrousels, le dernier en date ayant été frappé par Cavan Biggio le 17 septembre 2019, devenant ainsi le 330e joueur de l’histoire à compléter un cycle.

Gant à la main, les joueurs en défense ont réussi à tourner 41 triple-retraits.

Publicité

Plus généralement :

  • Trois stades ont ouvert leurs portes au cours de la décennie (contre 12 la décennie précédente) : Target Field à Minneapolis, Marlins Park à Miami et SunTrust Park à Atlanta.
  • Malgré les efforts du grand boss Rob Manfred, le temps de jeu a augmenté de 16 minutes. De nos jours, une game de baseball dure en moyenne trois heures et 10 minutes.
  • Dans le même ordre d’idée, les joueurs ont ajouté 2.8 secondes de plus entre chaque lancer. Mis bout à bout, on tient nos 15 minutes de temps en plus dans une partie.
  • L’usage de la curveball et de la slider a connu une hausse de 25% lors de cette décennie. Les élans manqués ont eux augmenté de 34%.
  • Vous l’aurez remarqué, il y a eu beaucoup de coups de circuit ces dernières années. En fait, la longue balle a connu une hausse de 46% ans la décennie, un record historique et l’augmentation la plus importante depuis l’ère des stéroïdes dans les années 90 (44%).

Vous savez presque tout, bonne lecture!

Interactions du lecteur