Nolan Arenado pourrait être inévitablement échangé

Depuis la fin de la saison 2019, le nom de Nolan Arenado circule dans les rumeurs de transactions du baseball majeur.

Il faut même remonter à la fin de la saison 2018 pour entendre le nom d’Arenado défrayer la manchette. Alors en négociation pour un nouveau contrat, plusieurs formations s’intéressaient à lui. Il aura finalement conclu une lucrative entente de huit ans et 260M $.

Publicité

Malgré tout, Arenado continue de susciter l’intérêt, principalement des Cubs de Chicago.

Tout comme Francisco Lindor des Indians de Cleveland qui deviendra agent libre, Nolan Arenado a une clause qui lui permettrait de quitter la formation du Colorado en 2021.

Cela étant entendu, les Rockies se doivent d’écouter Arenado et de lui offrir des coéquipiers afin de bâtir autour de lui. Or, cela ne semble pas le cas, à quelques exceptions près.

La tension semble présente entre le clan Arenado et les Rockies.

Publicité

À la fin de la dernière saison, Arenado a mentionné qu’il avait l’impression que le Colorado était encore en mode « reconstruction ». Il était déçu des performances de l’équipe et il était en droit de se sentir trahi par la haute direction quant à bâtir une équipe gagnante autour de lui.

D’un autre côté, les Rockies peuvent eux aussi être déçus de l’attitude du joueur étoile, car ce dernier n’a pas fait mention dans les médias de son désir de rester au Colorado pour les huit prochaines années, sans l’ombre d’un doute.

Et maintenant? 

La situation semble assez complexe. D’une part, Nolan Arenado peut choisir de quitter les Rockies dans deux ans si jamais la saison 2020 n’est pas à la hauteur des attentes. Il pourrait aussi demander d’être échangé et aller à peu près dans n’importe quelle formation de son choix.

Il y a aussi les 234 millions de dollars restants sur sept ans qui penchent dans la balance.

La question restante est la suivante : qu’adviendra-t-il d’Arenado s’il n’est pas transigé avant le début du camp printanier? Chose certaine, s’ils ne trouvent pas un terrain d’entente, la saison 2020 sera encore plus longue au Colorado.

Default image
Antoine Desrosiers
Alleyop360Attitude Football