Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Six frappeurs qui doivent se réveiller en 2020

Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas toujours pour les joueurs de baseball. C’est d’ailleurs à cela qu’on reconnait les bons joueurs des excellents joueurs.

Nolan Arenado ou Mike Trout ont traversé 2019 sur le même rythme que les années précédentes, c’est-à-dire à très haut niveau. Cela n’a pas été le cas de ces joueurs qui ont connu un vrai coup de moins bien en 2019. Pour eux, le rebond est obligatoire en 2020 car deux ans de creux, ce n’est plus un creux.

Matt Carpenter (Cardinals)

Sa saison 2018 a été flamboyante, plus que toutes les autres durant sa carrière. On ne qualifierait pas toutefois la saison du joueur des Cardinals de « feu de paille ». En effet, il a été performant dans le passé et la saison à venir est cruciale pour lui et son équipe.

Publicité

Khris Davis (A’s)

Le vainqueur au nombre de circuits l’an passé a fait pâle figure en 2019. Il restait sur trois saisons de très haute facture (42, 43 puis 48 circuits) avant de chuter à 23. Ce fut la pire saison de sa carrière. La raison? Très certainement sa blessure à la hanche qui l’a écarté des terrains quelques temps. Une fois revenu, il n’était plus le même.

Espérons pour lui que l’entre-saison lui permettra de revenir en grande forme.

José Ramirez (Indians)

Un autre joueur touché par les blessures cette année. Sans sa fracture à la main, il n’aurait certainement pas eu sa place dans cette liste. Sa moyenne de frappe de .255 éclipse donc un très bel été durant lequel il s’était montré très performant.

La seule incertitude concerne donc un retour au top de sa forme, d’autant que les Indians auront particulièrement besoin de lui.

Andrew Benintendi (Red Sox)

Le jeune voltigeur de Boston doit vite se ressaisir. Il n’est pas un frappeur très puissant mais tout de même, il est sur une pente descendante en termes de coups de circuits. Vingt, puis seize puis treize en 2019. Sa moyenne na été que de .266. Un voltigeur doit frapper davantage. Côté positif? Il est resté stable en termes de coups doubles.

Publicité

Joey Votto (Reds)

Joey Votto se trouve dans cette liste mais à n’en pas douter, si je devais le mettre dans le camp des bons ou des excellents joueurs, il irait dans le deuxième. Pour moi, il s’agit donc d’un accident.

Grand spécialiste du but sur balles, il a vu sa performance se détériorer, Angel Hernandez n’aidant pas vraiment…

Le canadien, travailleur très intelligent quand il s’agit de revoir sa mécanique, va retrouver ses capacités en 2020. Si c’était le cas, les Reds de Cincinnati pourraient nourrir de vraies ambitions.

Giancarlo Stanton (Yankees)

Les Yankees n’ont pas été épargnés par les absences et Stanton n’a pas dérogé à la règle.

Il a subi pas moins de cinq blessures durant l’année, le contraignant à ne disputer que 18 rencontres, un maigre total.

Publicité

Revenir en forme et frapper comme dans le passé sera indispensable pour le niveau de performance des Yankees mais surtout pour leurs finances : son contrat court jusqu’en 2017 et il doit encore toucher 244 millions de dollars jusque là.

Source : MLB