Même Ken Rosenthal sent le besoin de se défendre par rapport à la situation de Jose Altuve

Rosenthal

Depuis hier, le nom de Jose Altuve est sur toutes les lèvres pour les mauvaises raisons. Le joueur de deuxième coussin, soupçonné d’avoir utilisé des gadgets électroniques pour recevoir les signaux du receveur, est dans le pétrin.

Même s’il a démenti les rumeurs, on peut ne pas le croire.

Publicité

Visiblement, cela n’affecte pas que lui. Même Ken Rosenthal, sommité chez les informateurs qui gravitent autour de la MLB, est en train de se faire reprocher de ne pas avoir assez cuisiné Altuve lors de l’entrevue réalisée avec lui après le match face aux Yankees.

Rosenthal a remis les pendules à l’heure en disant qu’il n’a même pas vu la séquence en question puisqu’il se dirigeait vers le terrain au moment où il croisait le marbre. Il a reçu un hint de son producteur et en a donc glissé un mot à Altuve, qui a répondu que la gêne l’a empêché d’enlever son chandail.

Publicité

Entre vous et moi, ça commence à aller loin. Rosenthal a fait son travail sur le coup et il est celui qui a sorti l’histoire des vols de signaux à la base ; il ne « protège » pas personne.

Cessons de chercher des coupables ailleurs qu’à Houston.

10e manche

  • Cody Allen est en demande.

Publicité
  • Ron Washington n’est pas un homme convoité.