L’Union des arbitres et Rob Manfred ne s’entendent pas sur les arbitres robotisés

Comme l’a mentionné mon collègue William Thériault pas plus tard qu’hier, la ligue Majeure de baseball fera l’inauguration d’arbitres robotisés au cours du prochain camp d’entraînement de la MLB. Cette annonce venait du commissaire de la ligue en personne, Rob Manfred.

Le but de ce projet est de limiter à tout prix l’erreur humaine en mettant sous la fine pointe de la technologie des caméras automatisées qui sauront remplacer les arbitres derrière le marbre. Ces caméras seront en mesure de déterminer si le lancer s’agit d’une prise ou d’une balle.

Publicité

Mais, un instant. 

Buster Olney d’ESPN a récolté quelques commentaires de l’Union des arbitres, et ces derniers ne semblent pas du tout être sur la même longueur d’onde que Manfred :

«Les rapports selon lesquels la MLB utilisera des arbitres robotisés pour appeler des balles et des grèves dans les matchs d’entraînement du printemps cette année sont complètement inexacts.» -Union des arbitres

Publicité

Le syndicat de l’Union des arbitres a également stipulé qu’ils étaient d’accord pour que la ligue utilise cette nouvelle technologie avec certaines stipulations tout juste après que les deux parties aient conclu un travail provisoire de cinq ans, le mois dernier.

Toutefois, semblerait que les arbitres aux quatre coins de la ligue ont leurs mots à dire :

«Pour parvenir à ce nouveau contrat avec les propriétaires, nous avons convenu que la MLB peut utiliser la zone de prises électronique si des conditions importantes sont remplies, et après un processus par lequel les arbitres auront une contribution directe sur le moment et la manière dont la technologie entrera en vigueur.»

Et ces arbitres ne sont pas nécessairement d’accord avec l’implantation de la nouvelle technologie dès le camp d’entraînement :

Publicité

«Nous avons durement négocié pour ces protections, et ce processus que nous avons négocié n’a même pas commencé. L’utilisation de la technologie dans les camps d’entraînement au printemps cette année serait prématurée et violerait notre nouvel accord.»

À quand les arbitres robotisés, finalement? Chose certaine, cette histoire fera énormément de bruit au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

Interactions du lecteur