Les Reds de Cincinnati seront aspirants, mais pas avant 2021

Plus tôt aujourd’hui, mon collègue Damien Bourlet y est allé d’un vote de confiance à l’endroit des Reds de Cincinnati quant à la saison 2020. Je vais me faire l’avocat du Diable pour l’occasion.

Les Reds ont nettement amélioré leur alignement cet hiver et devraient être considérés comme des prétendants légitimes aux séries éliminatoires, mais peut-être pas pour la saison 2020.

Publicité

L’acquisition de Nicholas Castellanos est la dernière d’une longue liste lors des deux dernières saisons, années où les Reds ont été très agressifs sur le marché. Castellanos a été la cerise sur le gâteau après la signature Mike Moustakas et Shogo Akiyama, mais il n’est un ‘’fit’’ parfait. Cincinnati pourrait avoir six joueurs de champ extérieur en compétition pour trois places.

Ce n’est certainement pas une mauvaise chose d’avoir trop de talent. Les Reds pourraient échanger Nick Senzel (peut-être à Toronto?) et Jesse Winker pour obtenir du renfort à l’avant-champ.

Publicité

Mais, cela ne les amènerait probablement pas en séries lors de la campagne 2020. L’an dernier, les Reds avaient une excellente rotation en plus d’un bon enclos avec, entre autres, Raisel Iglesias, Michael Lorenzen et Amir Garrett. Ajoutez maintenant le nom de Wade Miley à ce lot. Mais ils n’ont pas marqué autant de points qu’ils l’auraient espéré. En effet, Cincinnati a eu le sixième pire alignement au bâton dans les Majeures l’an dernier. Certes, les ajouts de Moustakas et Castellanos aideront à ce niveau, mais seront-t-ils suffisants dans la division Centrale de la Ligue nationale? On peut en douter.

Il est vrai que les Pirates de Pittsburgh auront de la misère à gagner des matchs, que les Cubs de Chicago ne sont plus l’ombre d’eux-mêmes, que les Brewers de Milwaukee ont perdu Moustakas et que les Cardinals de St-Louis ne se sont pas améliorés offensivement en plus de perdre les services de Marcell Ozuna. Mais outre les Pirates et peut-être les Cubs, tout dépendant de ce qui se passera sur le marché des transactions, je ne vois pas les Reds se hisser devant ces clubs, à tout de moins pour 2020. Pour ce qui est des années à venir, c’est une tout autre histoire.

Les Reds ont enfin trouvé l’équilibre entre la puissance offensive et l’une des meilleures rotations dans le baseball et sont légitimement prétendants au titre de la division centrale, mais pas avant 2021. Désolé, Damien.

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football