Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les défis de la nouvelle décennie pour Rob Manfred

Qui dit nouvelle décennie dit assurément nostalgie, mais défi aussi. Après avoir pris un moment pour regarder tout le travail accompli lors des 10 dernières années, par Bud Selig et lui-même, Rob Manfred doit maintenant se tourner vers l’avenir.

Devant lui se dresse bon nombre de défis pour les prochaines années. Bien sûr, pour le moment son mandat n’est que de cinq ans, après avoir vu le précédent être reconduit pour cette durée, mais rien ne l’empêche de mettre son empreinte sur la nouvelle décennie.

Publicité

Cela dit, de gros défis attendent Rob Manfred lors de celle-ci.

1. Les conventions collectives

C’est probablement le plus gros défi auquel Manfred fera face. Dans l’optique où la convention aura un grand impact sur les années à suivre, les négociations sont importantes. Non seulement il doit y régler celle avec les joueurs, mais aussi celles avec les arbitres. La 2e était plus pressante, car la précédente convention s’était échue à la fin de la saison 2019 et la MLB devait s’entendre avec les arbitres d’ici le 24 mars. Finalement, ils ont trouvé. L’entente de cinq ans entre les deux parties devrait être ratifiée en janvier par les arbitres ainsi que les 30 propriétaires comme le tout a été annoncé le 21 décembre dernier.

En ce qui a trait à la convention des joueurs, le circuit Manfred devra s’entendre avec l’Association des joueurs de la MLB. Toutefois, celle en cours expire en 2021. Il reste donc encore du temps pour régler ce dossier. Dossier qui sera assurément des plus épineux avec tout ce qui se passe présentement.

2. L’avenir des ligues mineures

On en a largement parlé déjà, mais ce qui se passe avec les ligues mineures est assez inquiétant. Rob Manfred devra trouver un terrain d’entente. La MLB a parlé d’une cessation d’activités pour 42 des 160 franchises existantes, l’abolition de la Rookie League Ball, tout en voulant déplacer le repêchage de juin à août et demander aux potentiels espoirs de participer à un camp analytique fait par chacune des 30 équipes.

Publicité

La réalité est encore loin de ce qui a été avancé, mais chose est certaine, la confiance entre les membres du Congrès, les porte-parole de ligues mineures et la MLB s’est brisée. Ce mémo qui devait rester confidentiel a laissé ses traces et la volonté de la MLB de créer son propre système des ligues mineures en délaissant celui déjà existant a laissé beaucoup de rancoeur.

Disons qu’il a beaucoup de millage à faire de ce côté Manfred.

3. Les problèmes de stade

Après une décennie, au minimum, de niaisage avec les situations d’Oakland et de Tampa Bay, il serait temps que la MLB passe à autre chose et que ces dossiers se règlent.

Ça fait déjà un bon moment que Manfred proclame que ces dossiers sont une priorité pour la ligue. Tellement qu’il remet toujours son rêve d’expansion, car selon lui il ne peut y avoir d’expansion si ces deux cas ne sont pas réglés. Parfois, j’ai envie de lui dire «qu’est-ce que t’attends?»

Si celui d’Oakland semble connaître un dénouement heureux, c’est tout le contraire de Tampa Bay. Sauf que dans les deux cas, il tarde que cela se règle. Manfred ne peut pas prolonger ce problème sur un mandat complet.

Il y a assurément d’autres défis qui se dressent et se dresseront pour les 10 prochaines années dans la MLB, mais ces trois-là sont ultra importants et devraient marquer les premières années de celles-ci.

Publicité

Source : Forbes