Les chances des Twins dans le dossier Josh Donaldson ne seraient plus très bonnes

2019-9-6-b4e21442-1099-4f24-8c98-cdf874859f5b-jpg-1920x1080

Au cours des derniers jours, Josh Donaldson a annoncé son prix. Le joueur de troisième coussin veut obtenir un contrat de quatre ans évalué à 110 millions de dollars, soit 27.5 millions de dollars par campagne. Il attend de voir les formations qui sauront rencontrer son prix.

À ce moment-là, trois équipes étaient dans la course et avaient une offre de quatre ans sur la table : les Twins, les Nationals et, bien sûr, les Braves.

Publicité

Malgré les signatures des joueurs de profondeur comme Asdrubal Cabrera et Starlin Castro, il semblerait que les Nationals, qui comptent aussi sur le jeune espoir Carter Kieboom, soient toujours dans la course. Ils sont toujours intéressés à mettre la main sur Donaldson (ce ne sont pas les trois millions de dollars octroyés à Cabrera qui sont un obstacle, entendons-nous), mais ils semblent de moins en moins confiants.

D’où la profondeur obtenue dans les derniers jours.

Ça, c’était hier après-midi. En soirée, les informateurs du monde du baseball ont appris que les Twins sentaient que Bringer of Rain était en train de leur glisser entre les mains.

Publicité

Ce n’est pas forcément en raison du prix, mais bien parce que les Twins ne sentent pas forcément que Donaldson a envie de s’engager contractuellement avec eux. Voilà pourquoi l’équipe regarde ailleurs présentement.

Il faut aussi dire qu’avec Miguel Sano, le besoin de signer un joueur de troisième but pour envoyer Sano au premier coussin n’est pas le plus criant. 110 millions de dollars, c’est un brin cher payé pour un mouvement de personnel qui n’est pas nécessaire comme il peut l’être pour des formations qui n’ont personne au coin chaud du diamond.

Si les Twins ne sont plus confiants et que les Nationals semblent perdre espoir un brin, est-ce que cela ouvre grand la porte à un retour à Atlanta? Rappelons que tout ce que Donaldson attend, c’est de voir les Braves d’Alex Anthopoulos lui offrir ce qu’il peut afin de revenir jouer en Géorgie.

À suivre.

Publicité

10e manche

  • Rien de nouveau sous le soleil : les Cubs et les Nationals sont toujours dans une impasse dans le dossier Kris Bryant. La question des années de service et du retour à donner (Victor Robles, notamment) est au coeur du litige. Cela justifie de plus en plus la profondeur acquise par les Nationals récemment…

Interactions du lecteur