Josh Donaldson : les Braves lui vont si bien

Dans la catégorie « joueurs qui aiment se faire désirer », je vous présente Josh Donaldson. On ne lui en veut pas, car on l’aime bien notre Josh, mais j’ai hâte et on a tous hâte de savoir où jouera le numéro 20 en 2020. Le temps passe, des rumeurs l’ont envoyé aux quatre coins du pays, on a spéculé sur le montant du contrat et le nombre d’années de celui-ci et pourtant, on en est toujours au même constat : pour l’instant, Josh Donaldson est sans équipe.

Josh Donaldson
Josh Donaldson a connu une saison 2019 de gros calibre avec les Braves. Photo : CBS Sports

Alors, quand est-ce que ça va bouger?

Publicité

30, 32, 34 millions par année, c’est pareil non?

La seule chose qui pourrait avoir changé, c’est peut-être le nombre d’équipes qui s’intéressent de lui. Car si de son côté ça ne bouge pas, les autres formations, elles, en ont eu assez d’attendre et sont passées à la phase deux de leurs plans.

Ainsi, les Rangers ont trouvé leur joueur de troisième but, les Twins ont prolongé Miguel Sano, les Cubs en ont fait de même avec Kris Bryant. À un peu plus d’un mois de la reprise du camp d’entrainement, on y voit un peu plus clair, les Braves d’Atlanta seront « probablement » les grands gagnants, les Cardinals peut être, ou encore les Nationals. On n’en sait rien. Josh a les cartes en main.

Si ça bute toujours, c’est encore une fois à cause de ces fichus billets verts. Certains parlent aussi de la durée du contrat : certaines équipes veulent offrir un contrat de trois saisons à Josh qui lui, en veut quatre. Et une saison de plus = des billets en plus dans la poche. L’un ne va pas sans l’autre.

On parle d’un contrat de plus de 100 millions de dollars, moi je trouve que c’est beau. Donaldson a 33 ans, et gagner plus de 25 millions de dollars par saison me semble bien suffisant. Josh est même quasi assuré de se faire un minimum de 30 millions par an. À ce stade-là, voit-on vraiment une différence entre 28, 30, 32 ou même 34 millions de dollars?

Publicité

Itinérant du baseball

Le camp d’entrainement arrive plus vite qu’on ne le pense et Josh est toujours un sans domicile fixe du baseball. Je ne m’inquiète pas pour lui. Il est smart, on l’a vu l’an passé avec les Braves. Alors que beaucoup l’avaient enterré, Josh a fait le choix judicieux (et juteux) d’accepter l’offre d’une saison chez les Braves. Ça a marché, il s’est relancé (155 matchs, 37 circuits) et s’est offert la possibilité de pouvoir prétendre à un beau salaire pour les saisons à venir.

Josh trouvera domicile c’est certain. Et si ce n’est pas pour les trois ou autre prochaines années, il est fort possible de le voir signer à nouveau un contrat style « courte durée/gros montant » comme c’est la mode en ce moment, histoire de se faire encore plus désirer pour les années à venir.

Allez Josh, reste à Atlanta. T’as eu du fun non? Tout le monde t’aime là-bas et toi, me dit pas que tu n’as pas aimé ton équipe, je ne te croirais pas! Ces Braves-là te vont si bien!

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football