Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

George Springer veut cinq millions de dollars de plus que l’offre des Astros

Hier a été une grosse journée dans la MLB puisque les joueurs admissibles à l’arbitrage devaient afficher leurs couleurs salariales. Voilà pourquoi une multitude de joueurs ont signé une entente d’un an.

Du lot, 20 joueurs n’ont pas été en mesure de s’entendre avec leur équipe. Ils sont donc tous éligibles à l’arbitrage, sauf s’ils s’entendent avec leur formation d’ici là. La liste des 20 gars est d’ailleurs disponible ici.

Publicité

Si la plupart devraient s’entendre, il y aura certainement quelques joueurs qui devront passer devant un arbitre afin de régler le litige qui les oppose à leur organisation. C’est notamment le cas de George Springer puisque les Astros et lui sont très loin d’une entente. En fait, il y a cinq millions $ d’écart entre l’offre des Astros (17.5 M$) et les demandes du  joueur (22.5 M$).

Il s’agit bien évidemment du plus grand écart de la saison morte pour un contrat d’un an.

Publicité

Depuis quelques années, Springer se veut l’un des meilleurs de sa profession. MVP de la Série mondiale de 2017, il a connu une campagne 2019 grandiose, permettant aux Astros de se rendre jusqu’en Série mondiale et lui permettant de terminer au septième rang de la course au MVP de la saison régulière.

Celui qui en est à sa dernière saison avant d’atteindre l’autonomie complète sera grassement payé dans 12 mois puisque, malgré ses 30 printemps, une formation voudra mettre la main sur les services d’un des joueurs les plus clutchs du circuit.

Aux Astros de s’assurer de le satisfaire afin qu’il reste au Texas.

Publicité

10e manche

  • Un autre cas à surveiller est celui de Josh Hader. Le lanceur, qui est peut-être sur le marché, est loin des Brewers.