George Springer évite lui aussi l’arbitrage

George Springer et les Astros de Houston en sont venus à une entente d’un an et 21 millions de dollars aujourd’hui, évitant ainsi l’arbitrage, selon Mark Freinsand de MLB.com. Cela représente une augmentation de 9 millions de dollars.

Publicité

Les deux parties ont comblé un écart de 5 millions de dollars dans les négociations. En effet, Houston offrait offert un salaire de 17,5 millions de dollars tandis que le camp de Springer demandait 22,5 millions de dollars.

Springer, 30 ans, sort d’une saison où il a maintenu une moyenne au bâton de .292 avec un sommet en carrière de 39 longues balles.

Publicité

Comme le mentionnait mon collègue Charles-Alexis Brisebois dans le dernier podcast de Passion MLB, cela évite aux deux camps de subir un ‘’procès’’ en arbitrage, une pratique archaïque. Il devrait toutefois devenir libre comme l’air à la fin de cette saison et sera certainement au haut de la liste de plusieurs équipes.

Le congédiement de l’ancien directeur général Jeff Luhnow a certainement aidé les discussions. Le propriétaire Jim Crane est maintenant en charge des opérations baseball.

Il ne reste maintenant qu’Aledmys Diaz qui est admissible à l’arbitrage chez les Astros. Houston lui a offert un salaire de 2 millions de dollars, tandis que le camp de Diaz a répliqué avec une offre de 2,6 millions de dollars. Un contrat de 2,5 millions pourrait être signé sous peu.

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football