Astros : un dispositif électronique sous le chandail?

Jose Altuve

Avec les sanctions imposées aux Astros et celles qui s’en viennent pour les Red Sox, le baseball majeur est littéralement en crise. Comme toute bonne crise, plus les journées passent, plus de nouvelles histoires commencent à faire surface.

Le choc du jour vient probablement de tomber s’il s’avère véridique. Peu de temps après la nouvelle du retrait de Carlos Beltran comme gérant des Mets, une femme qui se dit être la nièce de ce dernier (ce qui n’a pas été prouvé) a déclaré que Jose Altuve et Alex Bregman portaient un appareil électronique sous leurs uniformes qui vibrait pour leur donner les signaux volés.

Publicité

La vraie bombe est sortie un peu plus tard, alors que des images de Jose Altuve qui célèbre son circuit victorieux face à Aroldis Chapman lors du 6e match de la série de championnats de l’automne dernier ont refait surface. Lorsqu’il fait le tour des buts et s’approche de ses coéquipiers qui l’attendent au marbre pour l’aduler, il leur crie : « Ne m’arrachez pas mon chandail ».

Des témoins se sont souvenus que par la suite, il s’est dépêché de retourner dans l’abri et il en est ressorti qu’avec un t-shirt.

Publicité

Pensait-il que son circuit était tellement important qu’on voudrait expédier son chandail à Cooperstown ? Ou bien se dépêchait-il à aller enlever son bidule électronique qui lui transmettait des signaux ?

Le principal intéressé a toutefois démenti tout ça.

Publicité

Si cette histoire est vraie, Altuve doit être puni à son tour. Même si le stratagème venait des dirigeants de l’équipe, un joueur de sa notoriété se devait de refuser d’avoir recours à ce type d’appareil.