Alignement de 26 joueurs : un joueur pansement

bud black

La saison qui se prépare dans le baseball majeur apporte, comme chacune avant elle, ses défis. À la veille de la nouvelle année, il est temps d’aborder de front les défis auxquels feront face les joueurs, les entraîneurs ainsi que les amateurs en 2020. Les nouvelles règles sur les alignements seront l’un d’entre eux.

Pour la saison 2020, le commissaire Manfred a choisi d’implanter, sans l’accord de l’Association des joueurs, de nouvelles règles qui n’ont pourtant rien de banal :

Publicité
  • les lanceurs devront désormais affronter un minimum de trois frappeurs avant de pouvoir être retiré du match;
  • les alignements passeront de 25 à 26 joueurs;
  • le minimum de jours sur la liste des blessés de 10 à 15; et,
  • les joueurs de position pouvant lancer devront être formellement identifiés.

Celles-ci changeront profondément la gestion des équipes, même si les principaux intéressés, les gérants, ne semblent pas s’en plaindre.

Scott Servais croit qu’un alignement à 26 joueurs sera l’occasion de voir briller davantage de jeunes joueurs. – Photo : Island Sports News

De la créativité dans les alignements

Lors des assises d’hiver du baseball majeur, Chris Woodward des Rangers du Texas, Bud Black des Rockies et Scott Servais des Mariners ont tous les trois célébré l’ajout d’un joueur à leur alignement. Bud Black y voit plus une opportunité qu’un défi :

« Ça donne de la place à la créativité, avec un joueur supplémentaire, comment vous voulez l’utiliser. Il y a plusieurs façons : trois receveurs, un frappeur suppléant pur, un homme rapide. Nous pouvons faire tout ça maintenant. » -Bud Black

Chris Woodward, pour sa part, indique que ça aura un impact majeur. Lorsqu’il regarde la dernière saison, un joueur additionnel lui aurait été bien utile à plusieurs reprises.

Publicité

Rien de plus qu’un plaster

Seul, l’ajout d’un 26e joueur peut-être une bonne nouvelle. Cependant, l’addition des quatre nouvelles règles pose des défis importants. Tout d’abord, ce joueur supplémentaire servira en réalité à colmater des trous. Il remplacera un joueur blessé absent plus longtemps. Il sera un lanceur supplémentaire nécessaire lorsqu’un releveur a besoin d’un jour de congé de plus après avoir lancé 25 ou 30 fois au marbre au lieu de sept s’il avait affronté un seul frappeur.

L’identification formelle des joueurs à deux volets ajoute aussi à ce problème. Comme ils devront lancer un minimum de manches et avoir un minimum d’apparition au bâton, les gérants devront brûler une place dans leur alignement pour ce genre de joueur s’ils souhaitent compter sur l’un d’eux. Malheureusement, contrairement à ce qu’affirme Scott Servais, ce choix se fera aux dépens d’un jeune talent qui cherche une occasion de briller.

Voir un Russell Martin sur la butte sera plus complexe désormais. Photo: USA Today

Notre premier défi comme amateurs sera de faire face à ce changement au règlement sur les alignements. Si vous aimez les stratégies d’alignement, vous serez servi, mais pour les autres, le jeu ne sera que plus complexe qu’il ne l’est présentement.

Publicité

Source: Baseball America

Interactions du lecteur