Alex Bregman considère que l’impact médiatique du scandale est stupide

Alex Bregman

Présentement, à travers la ligue, les formations des Majeures tiennent des événements pour les partisans. À Toronto, par exemple, l’ambiance est festive et la formation en a même profité pour dévoiler son nouvel uniforme.

À Houston? C’est une autre paire de manches.

Publicité

Pris dans la tourmente, les Astros ont un Fan Fest qui n’est pas aussi festif. Je vous invite à aller sur le compte Twitter des publications des Astros pour avoir une idée des commentaires émis par les partisans.

Tel que souligné dans ce texte de 12 UP, il semblerait que les Astros n’aient pas pris au sérieux l’impact de ce scandale. Jose Altuve, quand il était questionné sur l’impact du scandale, se contentait de répondre que les Astros allaient gagner en 2020.

Rappelons qu’Altuve est au coeur de l’histoire des buzzers et qu’il réagit comme un menteur.

Publicité

Mais que dire d’Alez Bregman?

Le joueur de troisième but des Astros, qui est un habitué des caméras, avait l’air pris au dépourvu devant les médias. Soupçonné aussi d’avoir porté des câbles, il n’a cessé de répéter que le commissaire avait blanchi les joueurs.

Ce n’est pas faux. Toutefois ce n’est pas une raison pour minimiser le scandale en affirmant que l’impact médiatique de ce dernier est stupide.

On dirait vraiment que les Astros ne l’ont pas briefé sur celle-là.

Publicité

En cette période de tempête, ce n’est pas ce dont les Astros avaient besoin. Ridiculiser l’impact de la dernière semaine en disant qu’il est stupide d’en parler n’est pas exactement l’idée du siècle.

Interactions du lecteur