Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un ex-coéquipier de MadBum croit savoir pourquoi il a quitté les Giants

Bien que la relation entre les Giants et Madison Bumgarner semble s’être bien terminée malgré tout, certains se questionnent encore. Encore aujourd’hui on se demande s’il a quitté car San Francisco amorce une reconstruction, ce qui serait compréhensible, ou pour une autre raison.

Selon Michael Morse, il était inévitable que MadBum fasse ses valises une fois l’autonomie atteinte. Pour lui, le tout aurait connu un tournant en 2017.

Publicité

C’est la tête de cochon de MadBum combiné au manque de flexibilité financière des Giants qui aurait été le début de la fin. Ajoutez à ça l’absence de succès des Giants au cours des dernières années et vous avez une formule gagnante.

En gros, lorsque les Giants ont offert une prolongation de contrat à l’artilleur en 2017, c’était très loin de ce qu’il avait en tête. Ceci l’aurait frustré et il aurait rongé son frein jusqu’à la fin de sa présente entente. Entente signée en 2013 pour 5 ans où les Giants ont pris les options de 2018 et 2019 incluses au contrat à la suite du refus de MadBum face à l’offre de prolongation. Le fait que Bruce Bochy prenne sa retraite a aussi ajouté du coffre à tout ça.

Publicité
Madison Bumgarner
Photo : The Ringer

Il semblerait que Bumgarner, toujours selon Morse, ait reçu ce montant proposé en 2017 comme une claque au visage. Puis l’homme en question serait du genre à se rappeler de ce genre de chose. Bref, insulté par cette offre, il a pris la poudre d’escampette une fois joueur autonome. Le tout semblait très précis dans sa tête.

Est-ce que les Giants ont tenté de le retenir en 2019? Oui, mais il s’agissait d’une offre pour la forme. À l’instar de Pablo Sandoval en 2014, San Francisco aurait offert un montant en disant que c’était le plus loin que la formation pouvait aller, tout ça en sachant très bien que le joueur n’accepterait jamais. Une simple question d’avoir bonne conscience à la limite.

Bref, une nouvelle ère débutera sous peu à San Francisco et dans la vie de Madison Bumgarner, maintenant en Arizona.

Publicité

Source : SF Gate