Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tout sur la signature de Ryu à Toronto

Les Blue Jays ont réalisé une des grosses prises dans le marché des agents libres en mettant sous contrat l’As lanceur Hyun-Jin Ryu à un contrat de quatre ans évalué à 80 millions de dollars. Voici comment le tout s’est déroulé.

La nuit du 22 au 23 décembre, Ryu était au lit lorsque son téléphone l’a réveillé à trois heures du matin. Il avait déjà 10 appels manqués d’un numéro qu’il connaissait bien : celui du Scott Boras, son agent. En voyant que le tout n’était pas normal, il a répondu à l’appel et a écouté les explications de Boras.

Publicité

Les Jays avaient déposé leur offre finale : 4 ans/80 millions.  C’était probablement la meilleure offre qu’il allait recevoir. Après avoir étudié l’offre pendant quelques minutes, Ryu et sa femme ont rappelé l’agent du Coréen : on s’en va à Toronto. Les négociations se sont déroulées rapidement par la suite. Quelques heures plus tard, Ryu était officiellement un membre des Blue Jays.

Ryu_LA
Photo : USA Today

Les Jays voulaient vraiment Ryu

Tout juste après la saison 2019, les Jays ont laissé savoir à Scott Boras qu’ils étaient intéressés à mettre la main sur le lanceur. Ils ont demandé à rencontrer Ryu et sa femme lors des rencontres des directeurs généraux de la ligue au mois de novembre, mais ce dernier ne sentait pas qu’il était nécessaire de parler tout de suite avec les équipes pour un contrat. Il est plutôt retourné en Corée avec sa famille pour prendre des vacances après une campagne 2019 assez chargée.

Les Twins, les Angels, les Dodgers et les Jays étaient tous intéressés aux services du lanceur. De toutes ces équipes, Toronto était la plus agressive dans son dossier. Les deux clans se contactaient via courriels, et les Jays ont finalement fait la première offre que le lanceur a refusé.

Publicité

Peu après sont arrivées les rencontres d’hiver. C’est à ce moment que les Jays ont confirmé leur sérieux intérêt à mettre la main sur le lanceur, alors que Ross Atkins et Mark Shapiro se sont assis avec Scott Boras pour négocier les détails du contrat.

Malgré le grand intérêt de l’équipe torontoise, Ryu voulait quand même attendre pour voir s’il allait recevoir des offres des Dodgers ou des Angels. Dans le cas des Dodgers, les offres qui auraient été déposées au lanceur étaient décevantes. Du côté des Angels, aucune offre n’a été déposée sur la table. Selon le camp de Ryu, les Angels ne voulait pas deux joueurs japonais et coréen au sein de leur formation (Shohei Ohtani.)

L’artilleur gaucher s’amène à Toronto en espérant qu’il pourra offrir des performances aussi dominantes que lors de la dernière saison, campagne où Ryu a dominé sur le monticule.

Publicité

Source : Fansided