Top-10 des meilleurs élans de l’histoire

À mes yeux, le baseball c’est de l’art. Dans la performance artistique, une facette qui distingue chaque joueur et qui attire le regard du spectateur est l’élan au bâton. Dans le jargon, on appelle communément cela la « stance ».

Cet aspect fait partie de la beauté du baseball dans l’œil qui le regarde, chaque frappeur et chaque lanceur même ayant sa façon propre à lui de performer.

Publicité

Top-10

Le toujours divertissant Barstool Sports est allé d’un exercice intéressant, faisant son top 10 des meilleures stances de tous les temps. Il est important de noter qu’il s’agit d’un amalgame varié de critères, comme vous serez à même de constater. La beauté de la mécanique, l’originalité, la posture la façon de se débarrasser du bâton, etc.

Voici le résultat.

De prime abord, êtes-vous en accord avec la liste? Croyez-vous qu’il y ait un grand oublié?

Si l’on regarde simplement le plus bel élan, le plus fluide, celui de Ken Griffey Jr est dur à battre. Ça semble si facile frapper une balle de baseball lorsqu’on le regarde s’élancer à la plaque. Pas surprenant qu’il soit considéré comme un des meilleurs frappeurs de l’histoire du baseball.

Publicité

Je suis en accord avec le choix de Gary Sheffield au sommet de la liste. Son élan singulier restera à jamais gravé dans les mémoires collectives. Ce qui est particulièrement étonnant avec Sheffield est qu’en plus d’avoir une façon originale de frapper la balle, il était un frappeur fiable pour ses entraîneurs.

L’histoire veut que ce soit un de ses coachs des mineures qui lui ait suggéré cette mécanique, car il était toujours un poil trop d’avance en s’élançant.

Mention honorable, dans mon livre à moi, à Kevin Youkilis et Craig Counsell. C’est deux joueurs ont marqués mon imaginaire et contribuer au fait que j’aime tant le baseball.

Chacun sa couleur

Plusieurs membres et/ou futurs membres du Temple de la renommée du baseball se retrouvent sur cette liste. Cela démontre bien qu’il n’y a pas une façon idéale ou meilleure qu’une autre de frapper la balle. La clef est de trouver la position qui nous convient et qui nous rend confortables dans notre mouvement.

En ce sens, c’est en pratiquant que l’on devient champion, donc n’hésitez pas à vous rendre à l’enclos des frappeurs la plus près de chez vous afin de peaufiner votre swing.

Default image
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Alleyop360Attitude Football