Robbie Ray pourrait être convoité cet hiver

Malgré la signature récente de Madison Bumgarner, les Diamondbacks continuent de peaufiner leur effectif en vue de la saison prochaine. Des arrivées sont sûrement prévues ici et là, mais il y aura probablement aussi un départ au niveau des lanceurs.

Robbie Ray sera libre dans un an

Même avant que Bumgarner ne signe, il était question d’échanger le partant gaucher avant qu’il ne devienne agent libre. L’idée est évidemment de récupérer quelque chose en échange plutôt que de le laisser partir sans rien (un départ sans contrepartie donne toutefois un tour de repêchage supplémentaire, mais ceci est peu intéressant).

Publicité

Désormais, avec MadBum dans l’effectif, le besoin est moins important pour l’équipe de Phoenix de le garder. Un départ de Ray est donc fortement envisagé.

Vous allez me dire : mais les DBacks ne peuvent pas aller au combat avec un seul partant de qualité? Il est vrai que le reste de la rotation est peu reluisante. Toutefois, les DBacks comptent libérer quelques sous (11 millions de dollars l’an prochain tout de même pour Ray) et attirer un jeune joueur en échange. Un voltigeur serait désiré.

Enfin, les Diamondbacks ne semblent pas vouloir tout miser sur la prochaine saison, mais plutôt sur les suivantes. Ceci explique cela.

Un lanceur de type « tout ou rien »

Ray possède des caractéristiques intéressantes. Il est notamment l’un des tout meilleurs en ce qui concerne le « whiff rate ». Il côtoie Blake Snell en tête de cette catégorie avec un taux de 33%. C’est-à-dire que sur 100 lancers, à 33 reprises le frappeur n’arrive pas à toucher la balle. C’est un très très bon taux. Il possède pour ce faire un arsenal de lancers très varié.

https://twitter.com/PitchingNinja/status/1170128530707030022

Publicité

Il a un taux de retrait sur trois prises excellent également (31.9%) comparable à ceux de Justin Verlander et devant Jacob deGrom.

Toutefois, son défaut est la puissance récupérée par le frappeur. Quand ça touche, ça fait mal. Il a aussi tendance à être moins précis sur la durée et à accorder pas mal de buts sur balles.

Quel rôle et dans quelle équipe?

S’il a toujours été partant, il pourrait tout à fait, au vu de ses caractéristiques et de son jeu agressif, prendre une place de très bon choix dans la relève d’une équipe déjà bien chanceuse avec sa rotation. Il pourrait aussi prendre une place de partant dans une équipe moins huppée, mais puisqu’il sera agent libre dans un an, je parierais davantage sur une équipe visant des résultats à court terme. Peut-être comme quatrième ou cinquième lanceur?

Les Brewers, les Angels, les Astros, les Cardinals ou encore les Twins sont cités comme de potentiels acquéreurs.

Source : MLB

Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football