Rob Manfred croit encore au futur des Orioles à Baltimore

Le commissaire Rob Manfred est un homme fort occupé, mais il a quand même pris le temps de répéter à qui veut bien l’entendre que le marché de Baltimore est viable.

Questionné à ce sujet dans le cadre des assises hivernales, M. Manfred a exprimé son soutien à la viabilité du baseball à long terme à Baltimore et a déclaré que la conclusion imminente du différend sur les droits de télévision avec les Nationals de Washington pourrait renforcer cela.

Publicité

Encore faut-il y croire

Rappelons que plus tôt en octobre, John Angelos, vice-président exécutif des O’s et fils de  Peter G. Angelos, a déclaré que l’équipe resterait au Maryland aussi longtemps que voulu et ce, au milieu de rumeurs de ventes potentielles ou d’un déménagement probable. Cela, ajouté aux difficultés de l’équipe sur le terrain et à l’incertitude financière entourant leurs droits de télévision, signifiait que l’avenir de l’équipe méritait d’être examiné.

Plusieurs changements au deuxième étage arrivent à un bien mauvais moment alors que l’organisation fait face à une baisse de fréquentation et de l’incertitude financière en ce qui concerne leur chaîne de télévision, Mid-Atlantic Sports Network, qui diffuse également les matchs des Nats.

Rob Manfred dit croire encore au marché de Baltimore. – Photo : 12 UP

Il n’y a pas que les disputes hors-terrain qui minent le moral des partisans à Baltimore. Les déboires de l’équipe sur le losange font que les spectateurs se font tirer l’oreille depuis leur dernier championnat de division, datant de 2014.

Publicité

Baisse d’intérêt

Les 1 307 807 spectateurs qui ont assisté aux 81 parties à domicile en 2019, pour une moyenne de 16 347 par match, étaient les moins nombreux depuis que l’équipe a déménagé dans son nouveau stade. Les dirigeants de l’équipe ont fort à faire pour redresser la situation malgré le fait que les efforts se multiplient afin de rendre l’expérience inoubliable tant au stade qu’au centre-ville de Baltimore.

Manfred croit plus que jamais à la résurgence des Orioles. Une fois le conflit portant sur les revenus de télédiffusion avec leurs voisins de Washington réglé, cette distraction majeure sera chose du passé et les dirigeants de l’équipe pourront se concentrer sur la mise en place d’une équipe compétitive sur le terrain et ainsi permettre aux supporteurs d’y croire à nouveau.

Gageons cependant que le travail sera colossal, les Orioles évoluant au sein d’une division qui ne leur laissera aucune chance. Parlez-en aux Blue Jays!

Source : Baltimore Sun

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football