Les Rays ne joueront pas à Montréal

Tropicana Field

La garde partagée entre Tampa Bay et les Rays n’aura pas lieu. Du moins, les négociations sont maintenant rompues.

Selon Ryan Bass, le maire de St-Pete n’autorisera pas les Rays de Tampa Bay à explorer l’avenue d’une garde partagée avec Montréal. À tout le moins, ce sera le cas jusqu’à l’expiration du présent contrat de l’équipe pour le Tropicana Field. De plus, on apprend que l’équipe même des Rays aurait décliné leur possibilité de renouvellement pour explorer les options en dehors du Tropicana Field, mais dans la région.

Publicité

En gros, il semble que le maire de la région, ainsi que le propriétaire des Rays, se serait entendu sur le fait que la meilleure chose à faire était de respecter l’entente actuelle entre les deux parties et d’explorer les autres options ainsi que la garde partagée seulement en 2027 ou après.

Négatif?

Cette conclusion pourrait mener à ceci : la fin du baseball professionnel à Tampa Bay. Rappelons-nous que Stuart Sternberg a indiqué que si le concept de garde partagée ne prenait pas vie, il était fortement probable que l’équipe ne resterait pas à Tampa Bay passé 2027, soit lorsque le présent bail du Tropicana Field pendra fin.

Publicité

Est-ce que cela veut dire que les Rays ne joueront jamais à Montréal? Pas nécessairement, mais pour ceux qui s’attendaient à une équipe d’ici 2022, c’est peu probable si l’on pense toujours aux Rays. L’expansion? Possible. Alors, est-ce que les Rays pourraient déménager complètement à Montréal en 2028? Ce n’est pas impossible. Par contre, il est certain que ceci rallongerait l’attente des partisans.

« La ville de St. Petersburg est ouverte à discuter du financement d’un nouveau stade pour une équipe à temps plein ici, mais nous n’investirons aucun dollar dans un stade pour une équipe à temps partiel. »

Mais une chose est certaine, l’avenir des Rays est de plus en plus incertain d’ici là. À cet effet, le maire Rick Kriseman a indiqué dans le mémo que la ville débuterait une réflexion sur les prochaines étapes à suivre afin de redévelopper le terrain de 85 acres sur lequel se trouve le Tropicana Field.

Publicité

Source : Bizjournal

Interactions du lecteur