Les Rangers réfléchiraient à faire une offre pour Nolan Arenado

Arenado-1000x714

Il y a quelques jours, j’évoquais sur le site différents scénarios d’échanges impliquant Nolan Arenado. Certaines réactions m’ont fait comprendre que le grand public a grand mal à comprendre qu’on puisse se séparer d’un si grand joueur. Il est vrai que cela est curieux, alors imaginez mon désarroi, moi qui aime les Rockies.

L’idée est vraiment prise en compte

Je parlais donc des munitions que devraient utiliser les équipes acheteuses – et elles sont nombreuses, car Arenado est l’un des meilleurs joueurs du monde. L’équipe qui le prendra avec elle bénéficiera d’un contrôle contractuel non négligeable. En gros, c’est une sacrée acquisition.

Publicité

Ce qui paraissait absolument inenvisageable il y a quelques mois devient désormais une possibilité. Même si je vous l’accorde, les embûches avant que l’on parvienne à un accord sont nombreuses.

Les Rangers sur le coup?

Les Rangers sont en mode offensif, ils veulent absolument se construire une équipe résolument compétitive. Le temps de la reconstruction est terminé pour certaines équipes et on les a vu beaucoup magasiner (oui, j’utilise aussi des mots québécois) ces derniers temps. Les Reds, mais aussi les Rangers sont dans cette catégorie.

Incapables de faire venir Anthony Rendon et désormais trop en retrait dans les discussions pour faire venir Josh Donaldson, ils envisageraient de frapper très fort en faisant venir le génie de Denver pour occuper le troisième but.

Patrick Saunders, reporter sportif pour le Denver Post, déclare que l’intérêt est authentique, même si pour l’instant nous ne sommes pas rentrés dans des discussions très poussées.

Publicité

Dans tous les cas : une lourde contrepartie pour les Rangers

Car la première étape est bien sûr de sonder la volonté des Rockies de passer à l’acte. Cette décision serait lourde de sens pour l’avenir sportif de la franchise et aurait un retentissement très fort au sein des analystes, mais aussi au Colorado. Difficile à croire que les partisans seraient très compréhensifs puisque Nolan est tout de même le meilleur joueur qui ait jamais joué pour les Rockies.

Ensuite, il faudra considérer le paquet de joueurs qu’il faudra envoyer en échange. Cela dépendra d’une chose : est-ce que les Rockies voudront une masse de jeunes prospects pour préparer l’avenir ou est-ce qu’ils comptent encore être compétitifs l’an prochain? L’identité des joueurs prendra alors une tournure différente.

Photo : The Denver Post

L’offre sera-t-elle moins grande en raison de la clause échappatoire incluse dans son contrat? Elle entrera en vigueur dans deux ans.

Publicité

Je réfléchis et je tente d’être logique : du coup, je reste sur mon idée qu’un échange est plus probable dans un an. Les Rockies (mais aussi Nolan) veulent se donner encore une chance de faire une grande saison. Si ça échoue, chacun en tirera les conclusions.

Interactions du lecteur