Les Phillies prêts à tout pour signer Anthony Rendon

Rendon

Si les Phillies veulent mettre la main sur l’agent libre Anthony Rendon pour les prochaines saisons, ces derniers devront composer avec un dépassement de la taxe de luxe du baseball majeur, une première pour la formation de la Pennsylvanie.

Publicité

Après avoir signé le lanceur Zack Wheeler mercredi dernier (5 ans – 118 M$), la formation maintenant dirigée par Joe Girardi s’attaque maintenant à un autre problème, soit au troisième coussin. Même si Rendon n’amènera pas de la puissance au bâton, il sera certainement utile à Philadelphie, avec son expérience offensive et défensive.

Les Phillies devront toutefois débourser. On parle d’un contrat aux alentours de celui de Nolan Arenado avec les Rockies (8 ans – 260 M$). Avec Harper, Wheeler et possiblement Rendon, cela donne peu de marge de manœuvre à la haute direction des Phillies pour obtenir de l’aide en relève.

Les noms de l’arrêt-court Jean Segura et du joueur d’avant-champ, Alec Bohm circulent dans une possible transaction. Les Phillies sont d’ailleurs intéressants à l’arrêt-court Didi Gregorius qui pourrait consentir à un contrat moins lucratif que Segura.

Publicité
Jean Segura
Photo: Sportsnaut

Bref, la situation risque de changer beaucoup dans la ville de la Liberté et le gérant Joe Girardi cherche par tous les moyens, d’amener une équipe beaucoup plus compétitive sur le terrain qu’elle ne l’a déjà été.

« Je pense que les propriétaires veulent gagner, l’administration veut gagner, les entraîneurs aussi, tout comme les joueurs. L’organisation fait tout ce qui est nécessaire pour y arriver ». – Joe Girardi.

Si cela peut aider la situation des Phillies, Rendon est davantage pressenti à quitter l’organisation des Nationals que Stephen Strasburg. Chose certaine, les Nationals ont confirmé ne pas être en mesure de gagner les deux joueurs. Rappelons que les Yankees s’intéressent non seulement à Gerrit Cole, mais aussi à Strasburg.

Publicité

Interactions du lecteur