Les Nationals ont de gros chiffres en tête pour Josh Donaldson

josh-donaldson

Comme on le sait depuis plusieurs jours, les Nationals de Washington sont plus agressifs que jamais afin de mettre Josh Donaldson sous contrat. Quand on y pense, c’est logique : tout le monde dans la division – sauf les Marlins – signe des joueurs autonomes importants. Pendant ce temps-là, les Nationals n’ont fait que signer Stephen Strasburg… un joueur qui leur appartenait à la base.

Voilà pourquoi les champions défendant veulent absolument s’assurer de mettre sous contrat un joueur de troisième but de premier plan pour pallier à la perte d’Anthony Rendon. Ils savent aussi que, sans coûter aussi cher que leur ancien joueur de troisième coussin, Donaldson ne viendra pas à rabais puisque plusieurs équipes sont à ses trousses.

Publicité

En voyant les Phillies dans la course et les Braves avoir le dernier mot (son premier choix étant de rester à Atlanta), les Nationals savent qu’ils devront sortir les gros sous pour éviter de le voir rester dans l’Est de la Ligue nationale pour les trois/quatre prochaines années.

Notons que les Twins, les Dodgers et les Rangers seraient encore dans la course. On parle donc d’une course à six pour Bringer of Rain.

Certaines personnes croient que l’ancien MVP pourrait obtenir environ 100 millions de dollars en vertu de la quatrième année que certaines équipes sont maintenant prêtes à offrir. Cela se rapproche d’ailleurs de l’offre que les Nationals songeraient à lui offrir : 90 millions de dollars sur quatre ans, soit 22.5 millions $ annuellement.

Le jeu des négociations suit son cours. Peut-être devront-ils monter à 25 millions de dollars par année (ou plus) pour l’obtenir, mais le fait de les voir penser à la quatrième année leur donne une longueur d’avance sur certaines équipes.

Publicité

Ils pourraient aussi, selon Ken Rosenthal, offrir trois ans à gros prix. C’est une possibilité.

Il est difficile de spéculer sur les chances de le voir débarquer à D.C. sans connaître la nature des autres offres sur sa table, mais Washington ne semble pas vouloir manquer la bateau. C’est maintenant aux Braves et aux autres formations de répliquer.

10e manche

  • Le Perroquet était dans la mire des Brewers, mais il préfère évidemment rester dans l’Américaine.

  • +1 pour les Yankees.

  • Matthew Boyd est dans la mire des Angels.

Publicité
  • Très vrai.

Interactions du lecteur