Les Nationals doivent fixer leurs problèmes maintenant

Rendon

En regardant la saison morte des Nationals, il est possible de voir la situation de deux manières différentes. La première est simple : ils ont gagné la Série mondiale, faisant d’eux une puissance.

Toutefois, il ne faut pas oublier certains éléments. L’équipe compte sur un enclos dégarni, Stephen Strasburg est libre comme l’air et, outre Trea Turner, il y a des points d’interrogation un peu partout dans l’avant-champ puisque Ryan Zimmerman, Anthony Rendon ainsi que les joueurs qui ont joué au deuxième coussin sont agents libres.

Publicité

Ce que cela veut dire, c’est que l’équipe a les moyens de dépenser puisque la masse salariale vient d’en prendre un coup. Toutefois, cela ne veut pas dire que les gars accepteront tous de revenir, ce qui pourrait créer de gros trous.

Il est logique de penser que les Nationals n’auront pas les moyens de donner à Stephen Strasburg ET à Anthony Rendon ce qu’ils veulent. Les deux joueurs commanderont un énorme salaire et sont très convoités sur le marché de l’autonomie, laissant la possibilité d’un retour à Washington de moins en moins probable.

Publicité

Comme toutes les équipes, les Nats seront tentés de mettre le grappin sur Gerrit Cole, mais, encore là, il y a de l’incertitude.

Pour la position de 2e but, Carter Kieboom pourrait arriver, d’accord. Mais la perte de Strasburg pourrait se faire ressentir s’il n’est pas remplacé par un lanceur digne de son talent – donc Cole – et les options pour les releveurs sont de plus en plus minces sur le marché de l’autonomie.

Même chose pour Rendon au troisième.

Publicité

Les Nationals devront donc agir vite s’ils veulent s’assurer de ne pas trop perdre de pièces sur l’échiquier. Ils devront s’inspirer des Braves…

Interactions du lecteur